Une agence d'aide turque ouvre un centre linguistique au Kirghizistan

Une agence d'aide turque forme 3 000 femmes au Kirghizistan

«Nous partageons une langue, une histoire et une culture communes avec le peuple kirghize», a souligné l'ambassadeur de Turquie.

 

Un agence publique turque d’aide a ouvert un Centre linguistique et culturel turc au Kirghizistan.

L'Agence turque de coopération et de coordination (TİKA) a ouvert le centre en coordination avec l'Université des Sciences humaines de Bichkek, l'une des universités les plus prestigieuses du Kirghizistan.

Kamil Cengiz Firat, ambassadeur de Turquie à Bichkek, a mis en avant l'importance des relations entre la Turquie et le Kirghizistan et a déclaré: "Nous partageons une langue, une histoire et une culture communes avec le peuple kirghize. Ce sont nos frères. Le Kirghizistan est notre pays ami."

Pour sa part, Abdilda Musayev, recteur de l'Université des sciences humaines de Bichkek, a souligné qu'ils travaillaient en étroite collaboration avec l'ambassade de Turquie à Bichkek.

"Notre université contribue à la consolidation de la fraternité et de l'amitié entre les peuples kirghize et turc. Les étudiants qui étudient la langue et la culture turques obtiennent leur diplôme", a-t-il déclaré.

Recep Sula, consultant en formation du projet, s'est joint à la cérémonie d'inauguration du centre; Ahmet Gozubol, directeur des études de langue turque; et Ali Muslu, coordinateur du programme de la TIKA à Bichkek faisaient également partie des personnes présentes à la cérémonie.

 

Nezir Aliyev, Munira Abdelmenan Awel, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


 

 
 
 
 
 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]