Washington impose des sanctions à 25 sociétés et entités iraniennes

Washington impose des sanctions à 25 sociétés et entités iraniennes

Ces sociétés et entités fournissent un soutien financier aux forces de mobilisation populaire (Basij) relevant de la Garde révolutionnaire iranienne, selon Washington.

 

Le Département du Trésor des États-Unis a imposé, mardi, de nouvelles sanctions à 25 sociétés et entités iraniennes qui, selon lui, fournissent un soutien financier aux forces Basij relevant de la Garde révolutionnaire d'Iran.

Les Basij sont des forces iraniennes paramilitaires composées de volontaires civils.

Selon l'Associated Press, le Département du Trésor américain a indiqué, mardi dans un communiqué, que "ces sociétés et entités soutiennent des forces qui recrutent des enfants et les déploient dans les champs de bataille".

La liste des sanctions comprend 20 sociétés et entités iraniennes en plus de 5 autres institutions iraniennes, dont les banques Mehr Eqtesad et Mellat Iran.

Les sanctions interdisent les Américains de traiter avec le réseau ou les filiales iraniennes concernés et ordonnent le gel des avoirs sous juridiction américaine

En août dernier, les États-Unis ont décidé de réimposer la première série de sanctions à l’Iran, visant principalement le secteur bancaire du pays.

Trump avait également annoncé la reprise des sanctions économiques contre Téhéran et contre toutes les sociétés et entités qui collaborent avec l’Iran.

 

Mostafa Kamal, Mona Saanouni, Abduljabbar Aburas, Qualid Filsde Mohamed Chine

Photographie : par Övünç Kutlu, archive, Agence Anadolu, Département du Trésor américain, Washington, États-Unis

 


 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]