La Corée du Sud et la Turquie décident de renforcer les liens

La Corée du Sud et la Turquie décident de renforcer les liens

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et son homologue sud-coréen ont convenu mercredi de renforcer les relations bilatérales dans de nombreux domaines allant du commerce à la défense.

Photographie : Cem Öksüz, Kayhan Özer, Gökhan Balcı, Agence Anadolu & Service Présidentiel turc de Presse & TIKA

Le voyage de deux jours d'Erdogan fait de lui le premier dirigeant turc à effectuer une visite d'Etat en Corée du Sud depuis que les deux pays ont renforcé les relations bilatérales par un partenariat stratégique en 2012, un an avant la signature d'un accord de libre-échange.

"Les deux dirigeants ont noté que l'accord de libre-échange entre la Corée du Sud et la Turquie est devenu un fondement important d'une coopération économique mutuellement bénéfique en assurant une croissance équilibrée des échanges entre les deux pays et a convenu de mettre rapidement en place un accord dans le secteur tertiaire ainsi que dans le secteur de l'investissement dans le cadre de l'accord de libre-échange entre la Corée du Sud et la Turquie ", a déclaré un communiqué de presse conjoint après le sommet de mercredi.

Quelques jours seulement après que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a fait un pas sans précédent sur le sol sud-coréen, Erdogan a également félicité Moon pour l'accord de Séoul-Pyongyang de vendredi pour rechercher la paix et la prospérité dans la péninsule.

Le président turc a également rencontré le président de l'Assemblée nationale Chung Sye-kyun et a qualifié les liens étroits entre la Turquie et la Corée de «fait historique».

Il a annoncé que quatre accords avaient été signés entre la Turquie et la Corée du Sud.

"Nous avons discuté de ce que nous pourrions faire dans le domaine de l'industrie de la défense et de nombreux autres domaines à l'avenir lors de notre réunion bilatérale et de la délégation."

Il a ajouté: "Ce sera une fierté distinguée pour nous d'avoir la Corée incluse dans notre projet Canal Istanbul."

Le projet Canal Istanbul Project est une voie d'eau artificielle qui reliera la mer Noire à la mer de Marmara à la périphérie européenne d'Istanbul.


Liens économiques

Erdogan a également invité Sye-kyun en Turquie.

"Je crois que le renforcement des relations bilatérales et de la communication entre les parlements sera très bénéfique".

Les relations entre la Turquie et la Corée du Sud remontent aux années 1950, quand ils ont forgé une fraternité pendant la guerre de Corée. Pendant la guerre, les Forces armées turques (TSK) ont servi sous le commandement de l'ONU, et 774 soldats turcs ont perdu la vie.

Mais le principal objectif du voyage du président turc semble être la coopération économique.

La Chambre de commerce et d'industrie de Corée a accueilli des chefs d'entreprise lors d'un événement organisé à Séoul mercredi matin pour permettre à la délégation turque de 150 membres d'établir des contacts.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a notamment reçu, mercredi, des responsables de la fameuse firme "Hyundai" et de la société "SK Engineering Construction" spécialisé en Génie de bâtiment, en marge de sa visite officielle en Corée du Sud.

Les ministre turcs de l'Economie, Nihat Zeybekci, de l'Énergie et des Ressources naturelles, Berat Albayrak, et le Président du Conseil d'administration de la société turque "Limak" Holding, Nihat Özdemir, ainsi que d'autres responsables ont assisté à la réception.

"Le rôle des entreprises devient de plus en plus important pour consolider les relations économiques entre les deux pays", a déclaré le ministre du Commerce Paik Un-gyu lors de son discours d'ouverture; il a également promis le soutien du gouvernement à cet égard.

Le volume du commerce bilatéral a augmenté de plus de 17% entre 2012 et 2017, atteignant 6,12 milliards de dollars, sur la base des données officielles de Séoul.

Plus tôt, le président turc a rendu visite au cimetière national de Séoul où il a déposé une couronne et signé le journal au cimetière.

Erdogan a notamment fait l'éloge de l'initiative MIKTA, lancée en 2013 sous l'impulsion de la Turquie et de la Corée du Sud, visant à établir une plateforme informelle de consultation et de coordination entre cinq pays, à savoir le Mexique, l'Indonésie, la Corée du Sud, la Turquie et l'Australie.

 

Zeybekci : La Turquie offre de nouvelles opportunités aux investisseurs sud-coréens

Le ministre turc de l’Economie, Nihat Zeybekci, a indiqué, mercredi, que le système d’incitation, mis en place par le gouvernement turc, fournit aux hommes d’affaires sud-coréens, une nouvelle opportunité d’investissement en Turquie.

C’est ce que Zeybekci a déclaré, dans une allocution prononcée en marge du Forum d’affaires, tenu à Séoul, entre la Turquie et la Corée du Sud, en présence du ministre sud-coréen du Commerce de l’Industrie et de l’Energie, Paik Un-gyu.

Zeybekci a appelé les investisseurs en Corée du Sud à s’orienter vers les marchés turcs et à investir dans tous les domaines.

Il a mis l’accent, d’autre part, sur l’importance des positions géographiques de la Turquie et de la Corée du Nord, situées à l’est et à l’ouest de l’Asie.

Le ministre turc a, entre autres, souligné que la Corée du Sud est considérée comme étant l’un des plus importants acteurs dans le monde, dans le secteur des technologies.

La Turquie est, pour sa part, le pays européen qui a la croissance la plus rapide dans le continent, a précisé le ministre.

Et Zeybekci de poursuivre que « la Turquie constitue un nœud de connexion entre l’Europe, les pays du Caucase, le Moyen-Orient et l’Asie ».

« L’année dernière, la Turquie a occupé la première place parmi les 20 pays industrialisés, en terme de croissance économique », a-t-il souligné.

Le ministre turc a assuré, dans ce contexte, que son pays réalisera une croissance plus importante, dans les prochaines années, en cas de coopération entre les sociétés turques et sud-coréennes.

Pour sa part, le ministre sud-coréen du Commerce de l’Industrie et de l’Energie, Paik Un-gyu, a souligné la nécessité de renforcer la coopération économique entre les deux pays, notamment dans les domaines de la Technologie et de l’Infrastructure.

Paik a salué, d’autre part, les liens de fraternité qui unissent les deux pays.

Il a indiqué que les relations économiques entretenues entre eux se sont remarquablement améliorées, à la suite de l'entrée en vigueur de l’accord de libre-échange, en 2012.

Le ministre sud-coréen a précisé, dans ce contexte, que les exportations de son pays vers la Turquie ont augmenté de 35%, durant les cinq dernières années, et que les importations depuis la Turquie ont également augmenté de 16%.

 

Les agences turques et sud-coréennes renforcent la coopération

Les présidents de l'Agence turque de coopération et de coordination (TIKA) et de l'Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) ont signé mercredi un accord pour renforcer la coopération dans les activités de développement.

TIKA et KOICA ont convenu de renouveler un protocole de coopération afin de travailler ensemble à travers le monde, en particulier en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient.

Le président de la TIKA, Serdar Çam, est en Corée du Sud avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, selon un communiqué de presse de l'agence d'aide turque.

Lors de leur rencontre avec Lee Mikyung, président de la KOICA, Çam a partagé des informations sur le travail de TIKA en Palestine, en Somalie, en Afghanistan, en Syrie et surtout pour les Rohingyas, décrits par l'ONU comme le peuple le plus persécutée au monde.

Il a ajouté que TIKA souhaitait travailler avec l'agence sud-coréenne pour renforcer leur travail en développant des projets communs dans les pays du tiers monde.

Lee a déclaré que "les deux pays se comprennent bien, en particulier dans le domaine du développement, car tous les deux ont reçu de l'aide dans le passé".

Il a ajouté que la Turquie et la Corée du Sud aident, à leurs tours, d'autres pays.



Alex Jensen, Merve Aydoğan, Salman Hamid Siddiqui, İlkay Güder, Mona Saanouni, Hafal Dekmak, Abbas Çizmeci, Qualid Filsde Mohamed Chine, Tuğçenur Yılmaz, Sena Güler, George Albert Bernard,  Ümit Dönmez



L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]