Téhéran menace de reprendre ses activités nucléaires si Washington se retire de l’accord

Téhéran menace de reprendre ses activités nucléaires si Washington se retire de l’accord

Publié par Hafawa Rebhi le . Publié dans Actualité Asie

Selon une déclaration du MAE iranien, Mohammad Javad Zarif.
 
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a averti, samedi, contre la reprise des activités nucléaires de son pays, avec un rythme plus accéléré, au cas où Washington se retire de l’accord nucléaire.

C’est ce qui ressort d’une interview de Zarif sur la chaîne américaine "CBS", commentant le débat qui a lieu aux Etats-Unis autour du programme nucléaire iranien.

Le ministre iranien a ajouté que son pays aurait plusieurs options, si les Etats-Unis prennent la décision de se retirer de l’accord, dont la reprise des activités nucléaires, d’une manière plus accélérée.

Et Zarif de poursuivre que "nous prendrons la décision qu’il faut lorsque nous trouverons cela convenable et applicable".

En vertu de l'accord avec les pays du groupe 5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Allemagne) signé le 14 juillet 2015, Téhéran s’est engagé à limiter son programme nucléaire, en échange de l'assouplissement des sanctions internationales, qui lui sont imposées à cause de ce programme.

L’accord prévoit également l’annulation de certaines sanctions, imposées sur les activités nucléaires, à partir de 2025.

Cependant, Washington et les pays européens sont en différend autour du dossier iranien. Le président américain Donald Trump a menacé de se retirer de l’accord nucléaire, pendant que les pays européens défendent le gouvernement iranien et considèrent que Téhéran respecte les termes de l’accord.

 

Ahmet Dursun, Sinan Metiş,  Hafawa Rebhi


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 


Imprimer