La Turquie appelle la Mongolie à remettre les écoles de FETO

La Turquie appelle la Mongolie à lui remettre les écoles de FETO

Lors de sa rencontre avec son homologue mongol, le vice-Premier ministre turc rappelle que le groupe terroriste FETO menace les relations amicales entre les deux pays.


Oulan Bator, Mongolie (AA) - Le vice-Premier ministre turc a appelé mercredi la Mongolie à gérer la menace que représentent les écoles de l'organisation terroriste Fetullah (FETO) dans le pays, estimant que le groupe terroriste menace les relations bilatérales amicales entre la Turquie et la Mongolie.

FETO et son leader basé aux États-Unis, Fetullah Gülen, ont orchestré le coup d'État du 15 juillet 2016 en Turquie, qui a fait 250 morts et près de 2 200 blessés.

Dans la capitale Oulan-Bator, Hakan Çavuşoğlu a demandé à son homologue mongol, U. Enkhtuvshin, de remettre le contrôle des écoles FETO à la Fondation Maarif en Turquie, affirmant que «la présence de ces écoles [en Mongolie] pourrait empoisonner les relations bilatérales. "

La Turquie a créé la Fondation Maarif en 2016 pour prendre en charge l'administration des écoles à l'étranger liées à FETO. Elle établit également des écoles et des centres d'éducation à l'étranger.

Çavuşoğlu a averti que le groupe terroriste représente une énorme menace pour la Mongolie.

"Les diplômés de ces écoles sont placés dans des institutions publiques et deviennent des individus qui serviront une structure étatique parallèle", a déclaré Çavuşoğlu, ajoutant que ces personnes prendraient des mesures après avoir reçu des instructions de leur chef, Fetullah Gülen, qui vit aux États-Unis.

Enkhtuvshin a remercié Cavusoglu pour ses "mises en garde sincères" et a déclaré que la Mongolie ferait le travail nécessaire pour remettre ces écoles à la Fondation Maarif et traiter le processus avec soin.


Tevfik Durul, Sena Güler, Marc Chenault, Ümit Dönmez

Photographie: Tevfik Durul



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]