Nombreux accords signés entre la Turquie et l'Ouzbékistan

 Le président de l'Ouzbékistan, Mirziyoyev, en visite à Ankara

Le président turc Erdoğan recevait mercredi à Ankara son homologue ouzbèke Mirziyoyev.

 

AA - Ankara - Tuncay Çakmak

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdoğan, a annoncé que des vols réguliers reliant Istanbul à Samarkand en Ouzbékistan seront lancés dès le 16 mars 2018.

Le chef de l’État turc recevait, mercredi, son homologue ouzbèk Shavkat Mirziyoyev.

Les deux dirigeants ont tenu une conférence de presse conjointe après une réunion en tête à tête élargie par la suite aux deux délégations respectives.

La visite du président ouzbèk en Turquie est la première à ce niveau depuis 20 ans.

Dans son intervention, le président Erdoğan a d’abord commenté l’état des relations économiques et commerciales entre les deux pays, saluant les richesses naturelles et minières dont dispose l’Ouzbékistan.

"En 2016, nos échanges s’élevaient à 1,2 milliards de dollars et cette année, en huit mois, nous sommes à 900 millions. C’est nettement insuffisant", a-t-il estimé.

Dans le but de renforcer les échanges et de promouvoir les investissements mutuels, le président turc a fait une annonce qui facilitera la coopération.

"Nous allons réaliser d’importants projets pour développer le tourisme d’hiver. A ce stade, je voudrais donner une bonne nouvelle. Dès le 16 mars (2018), Turkish Airlines proposera des vols réguliers entre Istanbul et Samarkand. Ainsi, nos peuples frères pourront se retrouver plus souvent", a-t-il fait savoir.

"Nous avons signé 20 accords de coopération et demain à Istanbul, nous allons en signer 4 autres. Cette visite va donner un nouvel élan dans notre coopération", a-t-il poursuivi.

La visite de Shavkat Mirziyoyev en Turquie est la première d'un  président ouzbek depuis 20 ans.

Le président de la République de l’Ouzbékistan, Shavkat Mirziyoyev, a annoncé que les entrepreneurs et les touristes turcs obtiendront dorénavant des visas d’affaires ou de tourisme en seulement trois jours.

"Il est important que nous facilitions l’octroi de visas aux entrepreneurs et experts turcs souhaitant se rendre en Ouzbékistan. Ainsi, les entrepreneurs turcs obtiendront en seulement trois jours un visa d’affaires valable un an", a-t-il noté.

"Et les touristes turcs obtiendront dans le même délai un visa touristique d’un mois. La question des visas ne doit pas être un problème entre des peuples amis et frères. Nous allons régler ce problème étape par étape", a-t-il annoncé.

Le président ouzbèk a également salué les efforts déployés par la Turquie pour promouvoir la paix et la stabilité dans le monde, comme c’est le cas en Afghanistan.

"A nos yeux, la Turquie est un pays qui ocupe sur la scène internationale une place très importante tant, au niveau politique, économique que militaire", a-t-il conclu.

 

 

Photographie Kayhan Özer & Okan Özer, Agence Anadolu, et Murat Çetinmühürdar, Service Présidentiel Turquie
 
 
 

Mots-clés: Istanbul, Ankara, turquie diplomatie, Tuncay Çakmak, turquie militaire, Hande İlbeyi Canca, İlkay Güder, turquie economie, Asie Centrale, asie centrale économie, Zuhal Demirci, Ouzbékistan, actualité ouzbékistan, ouzbékistan président, ouzbékistan gouvernement, ouzbékistan politique, asie centrale politique, turquie ouzbékistan, Samarcande, Onur Usta, shavkat mirziyoyev, turquie économie 2017, turquie asie centrale, Kayhan Özer, Murat Çetinmühürdar, ouzbékistan diplomatie, ouzbékistan économie, asie centrale militaire, ouzbékistan militaire, Okan Özer

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

  • [javascript protected email address]