Les Présidents turc et iranien appellent à la cessation des violences au Myanmar

Les Présidents turc et iranien appellent à un renforcement des liens
Le président iranien Hassan Rouhani et son homologue turc, Recep Tayyip Erdoğan ont par ailleurs appelé à l'expansion des liens bilatéraux, lors d'une réunion à Astana, samedi soir.

 

Les deux présidents sont arrivés dans la capitale kazakhe pour participer au premier Sommet de la science et de la technologie de l'Organisation de coopération islamique (OCI), a annoncé le site officiel de la présidence iranienne.

Au cours de la réunion, le président Rouhani a déclaré que la facilitation des liens bancaires aiderait les deux pays voisins à augmenter le niveau du commerce bilatéral à 30 milliards de dollars.

Les deux présidents ont également abordé la situation des musulmans Rohingya, insistant pour la cessation de la violence au Myanmar.

Le président iranien a ajouté que son pays était prêt à envoyer de l'aide humanitaire dans les zones de crise.

À son tour, le président turc a également déclaré que les autorités du Myanmar devraient immédiatement arrêter la violence contre les musulmans. La Turquie fut l'un des premiers pays à soulever le risque de massacre et de génocide des Royingya en Birmanie. Elle est aussi l'un des premiers pays à leur avoir apporté son aide dans le dernier épisode en date de la grave crise humanitaire que subit le peuple rohyinga, depuis plusieurs années, le poussant à fuir vers le Bangladesh, pays voisin à majorité musulmane.

 

Mots-clés: diplomatie, moyen orient, mort, morts, réfugiés, onu, action humanitaire, massacre, turquie diplomatie, aide humanitaire, humanitaire, erdogan, recep tayip erdogan, myanmar, rohingya, rangoon, rohingya genocide, diplomatie turquie, diplomatie iran, astana, rouhani, islamophobie, président turc, crise réfugiés, iran president, bangladesh, dacca, santé réfugiés, turquie président, recep tayyip erdogan, enfants, santé enfants, crise humanitaire, rohingya discrimination, moyen orient diplomatie, danger islamophobie, risque islamophobie, massacre asie, Fondation Turque d'Aide Humanitaire (IHH), crime contre l'humanité, islamophobie asie, birmanie, réfugiés bangladesh, crise bangladesh, turquie bangladesh

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

  • [javascript protected email address]