Taiwan envoie un navire de guerre en mer de Chine méridionale

Contrarié par la décision de la Cour permanente d'arbitrage (CPA),Taiwan décide d’envoyer un navire de guerre en mer de Chine méridionale.

AA / Pékin – La présidente de Taiwan, Tsai Ing-wen, a annoncé, mercredi, avoir envoyé un navire de la marine taïwanaise en mer de Chine méridionale pour défendre le territoire maritime de son pays.

Tsai Ing-wen a critiqué le jugement émis, mardi, par la Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye qui tranche en faveur de Manille et déclare infondées les revendications de Pékin dans la région.

La cheffe de l’Etat taïwanais a qualifié la décision de la Cour d’«inacceptable», considérant qu’elle nuit gravement aux droits souverains de Taiwan dans la région.

Mardi, la CPA a rejeté les revendications de Pékin en mer de Chine méridionale, dans le cadre d’un recours intenté par les Philippines.

Le Tribunal a considéré que Pékin n’a «aucune base légale» pour revendiquer des droits historiques exclusifs sur les eaux et les ressources de la mer de Chine méridionale.

La Cour a également déclaré que la Chine a violé les droits souverains des Philippines, et a causé des dommages importants aux récifs coralliens, avec les îles artificielles qu’elle a édifiées dans la région.

Manille avait lancé la procédure d’arbitrage en 2013, et la Cour permanente l’avait déclarée recevable en 2015.

La Chine, Taïwan, Brunei, la Malaisie, le Vietnam et les Philippines, revendiquent la souveraineté sur la totalité, ou une partie des petites îles situées en mer de Chine méridionale, riche en ressources halieutiques, pétrolières et gazières.


 

Taiwan

 


 

Mots-clés: Chine, Asie, marine, guerre, pétrole, philippines, Basher Al-Bayati, politique, Saida Charafeddine, malaysie, mer de chine, asie politique, Taïwan, Taipei

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]