La Chine appelle Washington à abandonner la transaction d’armement au profit de Taïwan

La Chine a présenté de vives protestations auprès de la partie américaine.

 

Le ministre chinois des Affaires étrangères a appelé, mardi, les Etats-Unis, à abandonner la transaction d’armes au profit de Taïwan dont le coût s’élève à 2,2 milliards de dollars.

Geng Shuang, porte-parole de la diplomatie chinoise, a, ainsi affirmé, à la suite de l’approbation de cette transaction par le Département d’Etat américain, qu’il s’agit d’une "grave violation du Droit international et des standards régissant les relations internationales".

Geng a ajouté que "la Chine qui condamne fermement cette transaction a présenté de vives protestations auprès de la partie américaine".

Geng a notamment indiqué qu’il s’agit également d’une violation de l’unité territoriale chinoise et des trois conventions bilatérales sino-américaines. Il a accusé Washington "d’ingérences dans les affaires internes chinoises et d’agression contre sa souveraineté et ses intérêts".

Le responsable chinois a assuré que "Taïwan est une partie indissociable de la Chine" en mettant en garde Washington contre le fait de sous-estimer la volonté de la Chine de préserver son unité territoriale et sa souveraineté".

Le Département d’Etat américain a approuvé une transaction de vente d’armes au profit de Taïwan dont le coût s’élève à 2,2 milliards de dollars.

Un communiqué de la Defense Security Cooperation Agency (DSCA) a indiqué que le Congrès des Etats-Unis a été notifié de cette approbation qui permet à Taïwan de procéder à l’achat de 102 chars d’assaut de type « M1A2T » et de 250 missiles antiaériens de type Stinger.

L’objectif de cette transaction, d’après la DSCA, est de consolider les capacités défensives de Taïwan et de restaurer l’équilibre militaire dans la région.

 

 

 

Ola Karakurt, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Ji

Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: États-Unis, Chine, Taïwan, états-unis chine, chine états-unis

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]