L’Iran convoque l’ambassadeur britannique à la suite de l’arraisonnement d’un pétrolier

Publié par Mona Saanouni le . Publié dans Actualité Asie

Le chef du gouvernement de Gibraltar, relevant de l’autorité du Royaume-Uni, a indiqué que son gouvernement a arraisonné le pétrolier pour avoir transgressé les sanctions imposées par l'UE à la Syrie

 

 

Le ministère iranien des Affaires étrangères a convoqué, jeudi, l’ambassadeur britannique à Téhéran, Rob Macaire, en protestation contre l’arraisonnement d’un pétrolier iranien par le gouvernement de Gibraltar, relevant de l’autorité du Royaume-Uni.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Mossavi, a indiqué, dans un post sur Twitter, que le ministère a convoqué l’ambassadeur britannique à Téhéran après l’arraisonnement d’un pétrolier iranien par la Marine britannique, à Gibraltar, d’une manière illégale.

Fabian Picardo, Chef du gouvernement de Gibraltar, relevant de l’autorité du Royaume-Uni, avait précédemment indiqué que son gouvernement, avec l’appui de la Garde-côtière, « a arraisonné le pétrolier pour avoir transgressé les sanctions américaines et européennes sur les importations syriennes de pétrole ».

Picardo avait souligné que le pétrolier en question s’appelle « Grace 1 » et qu’il avait transgressé les sanctions de l’UE sur la Syrie.

Le pétrolier intercepté se dirigeait vers le terminal de Banias en Syrie, dirigé par le Régime syrien et soumis à des sanctions européennes, avait assuré le Chef du gouvernement de Gibraltar.

 

 

Mona Saanouni

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Iran, Royaume Uni

Imprimer