«Sur les S-400, l'Inde agira dans le sens de ses intérêts nationaux»

Le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, a exprimé une nouvelle fois la détermination de New Delhi à acquérir le système russe, malgré les menaces de Washington.

 

Le Chef de la diplomatie indienne, Subrahmanyam Jaishankar, a assuré que l’acquisition du système de défense anti-aérienne russe S-400 est une question d’intérêt national pour son pays.

Selon les informations parues jeudi dans les médias indiens, le ministre indien des Affaires étrangères a confirmé que, malgré les pressions américaines, l’Inde agira dans le sens de l’intérêt de ses citoyens.

Mercredi, Jaishankar et son homologue américain, Mike Pompeo, avaient eu un entretien à New Delhi, la capitale indienne.

Les deux ministres avaient tenu ensuite une conférence de presse conjointe.

A une question concernant d’éventuelles sanctions américaines en cas d’achat des S-400, le Chef de la diplomatie indienne avait répondu : "Nous avons des relations avec de nombreux pas, des relations anciennes. Nous allons agir de manière conforme à nos intérêts nationaux. Le partenariat stratégique entre deux pays nécessite que l’autre pays comprenne les intérêts nationaux de son partenaire."

Jaishankar avait également indiqué que son homologue et lui ont discuté des tensions avec l’Iran dans tous ses aspects, tels que la sécurité énergétique, la diaspora indienne dans la région ou encore la sécurité régionale.

 

L’Inde est déterminée à acheter les S-400 :

L’Inde et la Russie ont signé en octobre 2018 un accord pour l’acquisition de S-400 par New Delhi. Depuis, le président américain Donald Trump a, à de maintes reprises, menacer l’Inde de diverses sanctions.

Mais l’Inde est déterminée à finaliser cette acquisition, mettant en avant ses intérêts nationaux et son indépendance et sa souveraineté sur les questions sécuritaires.

Le ministère indien de la Défense avait partagé que la livraison des S-400 débutera en octobre 2020 et qu’elle prendra fin en avril 2023.

 

La Russie assure 70% des besoins militaires de l’Inde :

L’ancien commandant adjoint de l’Armée de l’air indienne, Kapil Kak, a déclaré, mardi à l’Agence Anadolu (AA), que cette position américaine qui ne respecte pas la souveraineté des états se tournera contre elle, estimant qu’elle en quelque sorte une attaque contre l’indépendance stratégique des états.

Les médias du pays soulignent la solidité des relations militaires entre la Russie et l’Inde.

Selon un rapport de l’Institut International des Recherches pour la Paix de Stockholm (SIPRI), la Russie assure 70% des besoins militaires de l’Inde.

Pour garder une certaine indépendance et ne pas être totalement liée à un seul pays, New Delhi diversifie ses achats militaires auprès de pays comme les Etats-Unis, Israël et la France.

 

 

 

Muhammet Nazım Taşçı, Tuncay Çakmak

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Russie, États-Unis, Inde, s-400

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]