Hong Kong: La manifestation contre le projet d’extradition vire à l’affrontement

La police a lancé des bombes fumigènes et à gaz lacrymogène sur les manifestants qui ont bloqué le complexe du Conseil législatif.




Les manifestations en cours à Hong Kong contre un projet de loi facilitant l'extradition vers la Chine continentale ont viré, mercredi, aux affrontements violents avec les forces de l’ordre qui ont tiré des bombes à gaz lacrymogène sur les manifestants, selon les médias locaux.

La police a tenté d'expulser de force des manifestants du complexe du Conseil législatif, où les législateurs débattaient d'amendements relatifs au projet de loi sur l'extradition, selon le South China Morning Post, un journal basé à Hong Kong.

Des affrontements ont éclaté entre les manifestants, pour la plupart des jeunes rassemblés autour du bâtiment depuis mardi soir et qui ont érigé des barricades à l’aide de clôtures métalliques et la police qui a fait usage d’engins anti-émeutes.

Des photos et des vidéos de l'affrontement ont montré de nombreux manifestants masqués ayant souffert des gaz lacrymogènes et des bombes fumigènes.

La violence s'est propagée à d'autres rues et axes importants où des manifestations se déroulent depuis dimanche dernier.

Ces manifestations seraient les plus importantes depuis les rassemblements du Mouvement parapluie pro-démocratie de 2014, lorsque les manifestants ont utilisé des parapluies pour se protéger du gaz poivre de la police.

Hong Kong est gouverné par un double système dans lequel le gouvernement supervise les affaires intérieures, mais dont les politiques étrangères et de défense sont décidées par la Chine.

 

 

Burak Bir, Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]