La Malaisie dénonce le viol de ses eaux territoriales par des navires chinois

Près de 100 navires chinois ont violé les eaux territoriales de la Malaisie dans la mer de Chine méridionale, affirme Kuala Lumpur.

AA/ Kuala Lumpur - Le gouvernement malaisien a annoncé, vendredi, que près de cent navires chinois ont violé ses eaux territoriales dans la mer de Chine méridionale, jeudi.

Shahidan Kassim, le ministre chargé de la sécurité au sein du Département du Premier ministre, a déclaré que «les autorités compétentes ont ordonné aux forces de la Marine malaisienne, d’intensifier leurs efforts pour surveiller la situation près de la zone de Beting Patinggi», selon l'agence de presse officielle, Bernama.

«La Marine malaisienne a dépêché trois nouveaux navires dans la zone, en plus des navires de la Marine royale malaisienne qui sont déjà stationnés sur les lieux», a ajouté Kassim, soulignant qu’un avion de combat a découvert, en ratissant la zone, un groupe de pêcheurs chinois.

Il a affirmé que «les autorités prendront les mesures appropriées, s'il s'avérait que les navires chinois ont violé les eaux territoriales de la zone économique exclusive du pays».

La Chine, Taïwan, Brunei, la Malaisie, le Vietnam et les Philippines, revendiquent la souveraineté sur la totalité, ou une partie des petites îles situées dans la mer de Chine méridionale, riche en ressources halieutiques, pétrolières et gazières.

Pékin, qui revendique la souveraineté sur 80% de la mer de Chine méridionale, est accusé de construire des îles artificielles dans la région, afin de renforcer ses revendications.

 

Malaysie

Mots-clés: Chine, Saida Charafeddine, Khalaf Rasha, Qualid Filsde Mohamed Chine, malaysie, mer de chine

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]