L’ancien PM pakistanais libéré temporairement pour soins médicaux

Contre une caution de plus de 70 mille dollars.

La Cour suprême du Pakistan a décidé, mardi, de relaxer temporairement l’ancien Premier ministre, Nawaz Sharif, contre une caution et ce, pour recevoir des soins médicaux à l’intérieur du pays pendant six semaines.

Un comité composé de trois juges a approuvé la libération de Sharif contre une caution de dix millions de roupies soit 71 mille dollars, selon le journal pakistanais Down.

D’après le jugement, Sharif est dans l’obligation de se livrer aux autorités dès la fin de sa période de liberté conditionnelle et soumettre une nouvelle demande de libération auprès de la Cour suprême s’il le souhaitait.

L’ex-Premier ministre pakistanais purge une peine de sept ans de prison pour une affaire de corruption communément connue sous le nom d'Al Azizia.

Il y a de ça un mois, le tribunal en charge de l’affaire a refusé la demande de libération de Sharif pour soins médicaux et a justifié sa décision par l’absence de risques de détérioration de l’état de santé de ce dernier selon son dossier médical.

L’avocat de Sharif avait soumis au tribunal le dossier médical de son client attestant de son état de santé critique. L’ancien chef du gouvernement pakistanais souffre d’une maladie cardio-vasculaire et de diabète.

 

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]