Le Pakistan va clôturer sa frontière avec l'Iran

Le Pakistan va clôturer sa frontière avec l'Iran

Le général Asim Saleem Bajwa, Commandant en chef du commandement sud de l'armée pakistanaise, déclare que la construction commencera à partir de la semaine prochaine.

 

Le Pakistan va clôturer sa frontière avec l’Iran voisin afin d’empêcher le mouvement transfrontalier des activistes, et la contrebande, a déclaré un général de l’armée pakistanaise.

S'exprimant lors d'un séminaire à Quetta, le lieutenant général Asim Saleem Bajwa, commandant du commandement sud de l'armée, qui constitue la province du sud-ouest du Baloutchistan, a déclaré que la construction de la clôture commencerait à partir de la semaine prochaine, contribuant ainsi à contenir le terrorisme et la contrebande.

Bajwa a noté que la clôture de la frontière améliorerait également l'économie et le commerce légal entre les deux pays voisins.

Téhéran accuse depuis longtemps Islamabad de ne pas agir contre des groupes militants, qui ont perpétré de nombreuses attaques terroristes dans la province frontalière du Sistan-Balochistan, en Iran.

Le Pakistan nie l'allégation.

En février, un kamikaze avait tué 27 gardes-frontières iraniens à Sistan-Balochistan, alimentant les tensions diplomatiques entre les deux pays.

Cette décision fait suite à l'installation en cours d'une clôture à la frontière pakistanaise avec l'Afghanistan ravagé par la guerre, qui avait provoqué une colère de Kaboul et accur les tentopons bilatérales en addition aux affrontements frontaliers entre les deux pays ces derniers temps.

"Le Pakistan a déjà clôturé une portion de sa frontière avec l'Afghanistan, d'une longueur de 370 km (communément appelée la Ligne Duran), afin d'empêcher le mouvement transfrontalier de militants", a déclaré Bajwa cité par 92 News.

L'Afghanistan ne reconnaît pas la ligne Durand - une frontière longue de 2 640 kilomètres (1 640 milles), qui a été établie en 1893 conformément à un accord conclu entre l'Inde sous domination coloniale britannique et Abdur Rahman Khan, alors souverain de l'Afghanistan .

L'Afghanistan le voit historiquement plutôt comme une annexion du "Grand Afghanistan" par le Raj britannique avant que le Pakistan et l’Inde naissent en 1947.

 

 

Aamir Latif, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]