Journal: Bin Salman a qualifié Khashoggi d'«islamiste dangereux» dans un entretien avec Washington

Journal: Bin Salman a qualifié Khashoggi d'«islamiste dangereux» dans un entretien avec Washington

Publié par Abduljabbar Aburas le . Publié dans Actualité Amérique

Le journal américain "The Washington Post" a indiqué que l'entretien téléphonique a eu lieu après la disparition de Khashoggi, avant que Riyad ne reconnaisse sa mort.

 

Le journal américain "The Washington Post" a indiqué, jeudi, que le Prince héritier saoudien, Mohamed Bin Salman, a qualifié le journaliste défunt Jamal Khashoggi "d'islamiste dangereux" lors d'un entretien téléphonique avec la Maison Blanche.

Le journal a rapporté, citant des sources bien informées, que "Bin Salman a qualifié Khashoggi d'islamiste dangereux quelques jours après sa disparition, lors d'un entretien téléphonique avec le gendre du président Donald Trump, Jared Kushner, et le Conseiller à la sécurité nationale, John Bolton".

La même source a souligné que "l'entretien téléphonique a eu lieu peu avant que l'Arabie Saoudite ne reconnaisse le meurtre de Khashoggi à l'intérieur de son consulat à Istanbul en Turquie".

Elle a indiqué que le Prince héritier a incité, lors du même entretien téléphonique, Kushner et Bolton à protéger la coalition américano-saoudienne. Il a ajouté que Khashoggi était membre du Groupe des Frères musulmans, auquel s'opposent Bolton et des hauts responsables de l'Administration de Trump.

 

Mona Saanouni, Abduljabbar Aburas

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


 

Mots-clés: Jamal Khashoggi, Affaire Khashoggi, Bin Salman, Mohammed bin Salman

Imprimer