Trump: Washington a demandé des enregistrement audio et vidéo sur la disparition de Khashoggi

Trump: Washington a demandé des enregistrement audio et vidéo sur la disparition de Khashoggi

Le même jour où Khashoggi est entré au consulat de son pays, 15 autres Saoudiens, dont plusieurs responsables, sont arrivés à Istanbul à bord de deux avions. Ils sont entrés dans le bâtiment du consulat alors que Khashoggi était toujours à l'intérieur, ont indiqué des sources policières turques.

 

Washington a demandé des preuves audio et vidéo concernant la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi "si elle existent", a déclaré le président américain Donald Trump mercredi.

"Nous l'avons demandé. Si elles existent, nous les avons demandées ", a déclaré Trump à la presse, ajoutant que" ces preuves existent probablement ".

Le président américain a précisé qu'il attendait d'être informé sur la disparition du journaliste par le secrétaire d'État Mike Pompeo, à son retour de son voyage à Ankara et à Riyad.

Khashoggi n'a pas été revu depuis son entrée au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul le 02 octobre.

Plusieurs rapports ont évoqué des enregistrements audio et vidéo contenant des détails macabres de l'assassinat présumé de Khashoggi par des agents saoudiens après son entrée au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

Le 2 octobre, au même jour où Khashoggi est entré au consulat de son pays, 15 autres Saoudiens, dont plusieurs responsables, sont arrivés à Istanbul à bord de deux avions. Ils sont entrés dans le bâtiment du consulat saoudien alors que Khashoggi était toujours à l'intérieur, ont indiqué des sources policières turques. Tous les individus identifiés ont depuis quitté la Turquie.

Trump a continué à se tenir aux côtés de l'Arabie saoudite, déclarant, en début de semaine, que la disparition de Khashoggi aurait pu être attribuée à des "assassins voyous". Mais le président américain a assuré qu'il n'essayait pas du tout de couvrir Riyad qui est, a-t-il répété à plusieurs reprises, un allié de Washington.

"Ils sont un allié important, mais je veux savoir ce qui s'est passé, où est la faute, et nous le saurons probablement d'ici la fin de la semaine", a ajouté Trump.

L’Arabie saoudite n’a pas encore donné de réponse suffisante au sort de Khashoggi plus de deux semaines après sa disparition, et continue de nier toute implication dans sa disparition.

 

Michael Hernandez, Hafawa Rebhi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]