2,3 millions de Vénézuéliens ont fui le pays par manque de nourriture selon l'ONU

2,3 millions de Vénézuéliens ont fui le pays par manque de nourriture selon l'ONU

Publié par Ümit Dönmez le . Publié dans Actualité Amérique

1,3 millions de Vénézuéliens souffrent de malnutrition, selon l'Organisation des nations Unies (ONU).

 

Environ 2,3 millions de personnes ont fui le Venezuela depuis juin pour la Colombie, l’Équateur, le Pérou et le Brésil, selon un porte-parole de l’ONU.

"Les personnes citent le manque de nourriture comme principale raison de leur fuite, avec 1,3 million de personnes souffrant de malnutrition", a déclaré Stéphane Dujarric.

"Il y a aussi de graves pénuries de médicaments de base et de matériel médical, ce qui a entraîné une nette détérioration de la qualité des hôpitaux", a-t-il ajouté.

Dujarric a déclaré que plus de 100 000 Vénézuéliens vivant avec le VIH / SIDA sont en danger en raison du manque d'accès aux médicaments nécessaires.

"Les maladies de la rougeole, du paludisme, de la tuberculose et de la diphtérie, autrefois éradiquées, sont présentes et en augmentation", a-t-il ajouté.

L'évaluation de Dujarric intervient alors que près de 33 millions de Vénézuéliens continuent de faire face à une crise économique croissante qui a entraîné une instabilité politique, des manifestations massives et des pénuries alimentaires.

 

Servet Günerigök, Corey Blackman, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu, Colombie



L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 


Imprimer