Les États-Unis accueillent positivement la décision de la Cour turque sur Brunson

Les États-Unis accueillent positivement la décision de la Cour turque sur Brunson

La décision n'est «pas suffisante», car il n'y a «aucune preuve crédible» contre le pasteur américain, tweete Pompeo.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo s'est félicité mercredi de la décision d'un tribunal turc de placer un pasteur américain emprisonné en résidence surveillée.

"Nous attendons depuis longtemps que le pasteur [Andrew Craig] Brunson soit transféré de prison en résidence surveillée en Turquie", a déclaré Pompeo dans un tweet.

Brunson avait été arrêté dans la province égéenne d'Izmir en décembre 2016 et accusé d'espionnage pour le groupe terroriste PKK et l'organisation terroriste Fetullah (FETO), groupe que la Turquie accuse d'être à l'origine de la tentative de coup d'Etat vaincue de juillet 2016.

Le deuxième tribunal pénal d'Izmir a cité les «problèmes de santé» de Brunson pour sa décision.

Pompeo, cependant, a qualifié la décision du tribunal de "pas suffisante", affirmant qu'il n'y avait "aucune preuve crédible" contre le pasteur.

"[Nous] appelons les autorités turques à résoudre leur cas immédiatement de manière transparente et équitable", a-t-il ajouté.

Le tribunal a décidé de permettre à Brunson de vivre à son adresse à Izmir, mais lui a interdit l'abandon de résidence et lui a également interdit de quitter le pays.

Après la décision, le religieux a quitté la prison avec une escorte policière après avoir terminé certaines procédures.

 Des mesures de sécurité importantes ont été prises à la résidence Brunson.

 

Safvan Allahverdi, Corey Blackman, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]