« Les peuples indigènes d’Amazonie subissent la pire agression de l'Histoire »

"Défendre les droits des peuples autochtones n'est pas seulement un impératif moral, c'est aussi la méthode la plus efficace pour protéger l'Amazonie et le climat", a déclaré la responsable de l'ONG "Amazon Watch".

 

La solution la plus efficace pour protéger l’Amazonie, essentielle au rétablissement de la stabilité climatique, consiste à défendre les droits et les territoires de ses peuples autochtones, selon le responsable d’un groupe environnemental à but non lucratif.

"La protection de la forêt amazonienne est essentielle pour rétablir la stabilité climatique. Et la solution la plus efficace pour protéger l'Amazonie consiste à défendre les droits des peuples autochtones et les territoires contre les menaces croissantes, notamment la déforestation rampante et l'extraction industrielle", a déclaré Leila Salazar-Lopez, Directrice exécutive de l'organisation à but non lucratif, "Amazon Watch".

S'exprimant sur le lien entre la vie autochtone et la forêt amazonienne, Salazar-Lopez a déclaré qu'il existe depuis longtemps.

"Pendant des milliers d'années, l'Amazonie a accueilli au moins 400 peuples autochtones distincts originaires de huit pays d'Amérique du Sud, dont la vie est intrinsèquement liée à la terre et à l'eau. C'est ce lien qui protège la riche biodiversité de la vie et notre climat mondial pour toute la vie et les générations futures. "

 

Droits des peuples autochtones

Soulignant l'importance de défendre les droits des peuples autochtones, Salazar-Lopez a déclaré qu'il ne s'agissait pas seulement d'un "impératif moral", mais aussi de la méthode la plus efficace pour protéger l'Amazonie et le climat.

"Étendre les droits légaux aux communautés autochtones est statistiquement la stratégie la plus efficace pour maintenir la capacité de stockage de carbone des forêts et réduire les émissions de dioxyde de carbone et la déforestation", a-t-elle souligné, se référant à des études récentes sur le dilemme.

Elle a souligné que, malgré leur importance, les forêts tropicales et les peuples indigènes d’Amazonie "subissent le pire assaut de toute une génération" de la part des gouvernements et des entreprises qui cherchent à tirer profit des "écosystèmes les plus riches en biodiversité de la planète".



L'attitude du Brésil envers l'Amazonie

Parlant des "attaques" contre les forêts tropicales et leurs peuples autochtones, Salazar-Lopez a critiqué la politique du président brésilien Jair Bolsonaro sur les aspects socio-environnementaux de la question.

"L'ascension de Jair Bolsonaro, homme politique d'extrême droite, à la présidence brésilienne exacerbe profondément la crise environnementale et les droits de l'homme dans le pays. Depuis son accession au pouvoir, son gouvernement a réduit à néant les normes socio-environnementales essentielles à la préservation de l'intégrité écologique de l'Amazonie et des peuples de la forêt ", a-t-elle déclaré.

En outre, elle a déclaré que les entreprises européennes et nord-américaines qui financent et s'approvisionnent au Brésil contribuent à endommager le paysage socio-environnemental de l'Amazonie, ce qui "permet à ce paysage d'être réaménagé à notre détriment collectif".

 

 

 

 

Emre Karaca, Tuncay Çakmak

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Brésil, Amazon Watch, Amazonie, autochtones, Pluies tropicales

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]