Venezuela: mandat d'arrêt à l'encontre d'un chef de l'opposition

Venezuela: mandat d'arrêt à l'encontre d'un chef de l'opposition


Leopoldo Lopez a été libéré de son assignation à domicile par les forces armées fidèles à Juan Guaido.

 

Le plus haut tribunal du Venezuela a lancé jeudi un mandat d'arrêt à l'encontre de Leopoldo Lopez, un important dirigeant de l'opposition accusé de faire partie d'un mouvement visant à renverser le président Nicolas Maduro.

Lopez avait été libéré de son assignation à domicile mardi par les forces armées fidèles au président autoproclamé Juan Guaido. Il a d'abord cherché refuge dans l'ambassade du Chili avec son épouse et sa fille, mais ils ont ensuite décidé de s'installer dans l'ambassade d'Espagne, a déclaré le ministre chilien des Affaires étrangères, Roberto Ampuero.

Lopez, l'ancien dirigeant du Parti de la volonté populaire, a été condamné à près de 14 ans de prison en 2015 pour association de malfaiteurs et incitation à des manifestations anti-gouvernementales qui ont conduit à la violence et à la mort de 43 personnes.

Des manifestations secouent le Venezuela depuis le 10 janvier, date à laquelle Maduro a prêté serment pour un deuxième mandat à la suite d'un vote boycotté par l'opposition.

La tension s’est accrue lorsque Guaido, qui préside l’Assemblée nationale du Venezuela, s’est déclaré président par intérim le 23 janvier. Cette décision a été soutenue par les États-Unis et de nombreux pays d’Europe et d’Amérique latine.

La Russie, la Turquie, la Chine, Cuba, l’Iran et la Bolivie font partie des pays qui ont donné leur appui à Maduro.

Mardi, Guaido a publié une déclaration vidéo sur les réseaux sociaux le montrant debout aux côtés d'un petit contingent de militaires en uniforme et de véhicules blindés dans lesquels il a appelé à un soulèvement mettant fin à "l'usurpation" de Maduro.

 

 

 

Lokman Ilhan, Sibel Uğurlu, Ümit Dönmez

 

Photographie : Des milliers de Vénézuéliens sont dans les rues de la capitale Caracas pour soutenir le président Nicolas Maduro accompagné de son épouse Cilia Flores, au lendemain d'une tentative de putsch contre sa présidence

Lokman İlhan, Agence Anadolu, le 1er mai 2019

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]