Le projet de loi d'un législateur américain interdirait les fonds à l'armée israélienne

Le projet de loi d'une législatrice américaine interdirait l'aide financière à l'armée israélienne


«Le système de détention militaire des mineurs d'Israël est une maltraitance d'enfants parrainée par l'État», a déclaré Betty McCollum.

 

Betty McCollum, membre de longue date du Congrès étatsunien, a présenté mercredi un projet de loi interdisant le financement par les États-Unis à toute armée étrangère qui détiendrait des enfants, y compris Israël.

Le projet de loi autoriserait en outre la création d'un fonds annuel de 19 millions de dollars pour soutenir les organisations non gouvernementales qui surveillent les violations des droits de l'homme liées à la détention d'enfants par l'armée israélienne.

"Le système israélien de détention de mineurs dans l'armée est une maltraitance d'enfants parrainée par l'État et est conçu pour intimider et terroriser les enfants palestiniens et leurs familles", a déclaré la représentante McCollum dans un communiqué annonçant l'introduction de la loi.

McCollum a souligné que la détention d'enfants par l'armée israélienne "doit être condamnée", ajoutant que "il est tout aussi scandaleux que les dollars américains sous forme d'aide militaire accordés à Israël soient autorisés à perpétuer ce qui est clairement une violation flagrante des droits humains des enfants".

Selon le projet de loi de McCollum, environ 10000 enfants ont été arrêtés par les forces de sécurité israéliennes et soumis à des procédures judiciaires depuis 2000.

"Les forces de sécurité israéliennes détiennent des enfants de moins de 12 ans pour les interroger pendant une longue période, bien que les poursuites contre les enfants de moins de 12 ans soient interdites par la loi militaire israélienne", selon le projet de loi.

En outre, l'organisation non-gouvernementale Human Rights Watch a rapporté en 2018 que l'armée israélienne avait "détenu des enfants palestiniens" en utilisant une force disproportionnée, les avait interrogés en l'absence d'un membre de la famille et leur avait fait signer des aveux en hébreu, que la plupart ne comprenaient pas."

Le projet de loi de McCollum doit faire face à une résistance ardue au Congrès. Il devrait faire face à une opposition quasi uniforme des républicains et ne devrait pas réunir suffisamment de soutien démocrate pour libérer la Chambre si la présidente Nancy Pelosi décidait de l'envoyer au Sénat.

Néanmoins, la législatrice McCollum était catégorique: "Le Congrès ne doit pas fermer les yeux sur les mauvais traitements injustes et persistants infligés aux enfants palestiniens vivant sous l'occupation israélienne".

 

 

Michael Hernandez, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]