Guterres appelle les parties de la crise au Venezuela au dialogue

Le porte-parole de l’ONU a indiqué que Guterres appelle au dialogue et au calme

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé, mardi, les parties de la crise au Venezuela à la retenue et à éviter l’escalade.

C’est ce qui ressort d’une déclaration du porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, lors d’une conférence de presse tenue au siège de l’Organisation à New York.

Dujarric a déclaré que « le Secrétaire général est profondément préoccupé par les développements au Venezuela, il œuvre à s’entretenir avec les parties concernées et sa proposition de médiation est toujours maintenue ».

Le porte-parole n’a pas donné de précisions sur la volonté de Guterres de s’entretenir avec les parties de la crise, mais, il a souligné que ce dialogue s’effectuerait sur plusieurs plans.

En réponse aux questions des journalistes concernant l’équipe onusienne déployée au Venezuela pour présenter les aides humanitaires, Dujarric a indiqué: «Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour garantir leur sécurité ».

Et le porte-parole de poursuivre que « les membres de notre équipe se trouvent en dehors de la capitale Caracas, là où les circonstances diffèrent de celles dans la capitale.

Concernant les affrontements entre les forces militaires pro-Maduro et d’autres soutenant le leader de l’Opposition, Juan Guaido, Dujarric a souligné que « le Secrétaire général n’a pas à soutenir une partie contre une autre au Venezuela ».

Et d’ajouter que « le Secrétaire général appelle au dialogue » et que sa proposition de médiation est maintenue.

 

 

Mohamed Tarek, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]