Trump sur le pétrole iranien : pas de renouvellement des exemptions

Dès la fin de l’échéance début juillet.

Le président américain, Donald Trump, a annoncé lundi qu’il ne renouvellerait pas les exemptions sur l’achat du pétrole iranien, une fois arrivées à échéance.

Huit pays – la Turquie, l’Inde, la Chine, la Corée du Sud, l’Italie, la Grèce, le Japon et Taiwan – ont obtenu en décembre dernier des exemptions leur permettant de continuer d’acheter du pétrole iranien jusqu’au 2 juillet 2019.

La décision de Trump sur le non-renouvellement des exemptions vise à réduire à zéro les exportations de brut iranien, a affirmé la Maison Blanche dans un communiqué.

Les pays bénéficiant des exemptions tomberaient sous le joug des sanctions américaines au cas où ils continueraient à s’approvisionner auprès de l’Iran après la date butoir.

En mai dernier, le président des États-Unis a annoncé le retrait de son pays de l'accord sur le nucléaire iranien, avant d’imposer deux séries de sanctions économiques contre Téhéran, le 6 août puis le 5 novembre 2018.

Ces sanctions incluent l'interdiction de l'échange de dollars avec le gouvernement iranien et des transactions commerciales relatives aux métaux précieux, en l'occurrence l'or.

Elles comprennent également l'interdiction de fournir ou d'acheter une liste de métaux, principalement de l'aluminium, du fer et de l'acier, et des restrictions sur le secteur de l'automobile et des tapis en Iran.

Elles imposent aussi des restrictions à Téhéran sur l’importation ou l’exportation de technologies associées à des programmes technologiques à usage multiple industriel, civil et militaire.

Les sanctions interdisent, par ailleurs, la vente d’avions de ligne et de pièces détachées en Iran.

Avant les sanctions américaines, la République islamique était le troisième plus grand producteur de brut de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Elle figure actuellement en quatrième position après l'Arabie saoudite, l'Irak et les Emirats arabes unis avec une moyenne de production de 2.7 millions de barils par jour.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]