Le président du Parlement vénézuélien, Juan Guaido, déchu de son immunité

La Cour suprême a l"intention d'engager des procédures judiciaires à son encontre pour avoir bravé l'interdiction de sortie du pays.

L'Assemblée constituante vénézuélienne a décidé de lever l'immunité du président du Parlement, Juan Guaido.

C'est ce qui ressort de la séance plénière, mardi, consacrée à l'examen de la demande de levée de l'immunité de Guaido, soumise par la Cour suprême.

L'Assemblée constituante, fidèle au président Nicolas Maduro, a voté à l'unanimité la levée de l'immunité du chef du Parlement, lui aussi chef de l'Opposition, dans le but d'engager des procédures judiciaires à son encontre pour avoir bravé l'interdiction de sortie du pays.

Juan Guaido s'est rendu en Colombie en février pour participer à la réunion du groupe de Lima (des représentants de pays américains) alors qu'il faisait l'objet d'une interdiction de voyager depuis janvier sur décision de la Cour suprême.

Après la Colombie, Juan Guaido s'est rendu au Brésil, au Paraguay, en Argentine et en Equateur, des pays voisins du Venezuela.

Le Venezuela connaît, depuis le 23 janvier, l’une des plus graves crises politiques de son histoire après que Guaido s’est autoproclamé président par intérim de la République.

Guaido est soutenu par les Etats-Unis, le Canada et les pays de l’Amérique centrale.

La Russie, la Turquie, la Chine, Cuba, l’Iran, la Bolivie et le Mexique soutiennent le président en exercice Maduro.



Lokman Ilhan, Nadia Janane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]