Venezuela : Lavrov et Pompéo ont eu un échange téléphonique

Publié par Ümit Dönmez le . Publié dans Actualité Amérique

Le ministre russe des Affaires étrangères a condamné les menaces américaines contre le gouvernement vénézuélien.

Le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue américain Mike Pompeo ont discuté par téléphone de la situation au Venezuela, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères dans une déclaration écrite, samedi.

Lavrov a condamné "les menaces américaines contre le gouvernement légitime" au Venezuela lors d'une conversation téléphonique avec le secrétaire d'État américain le jour-même.

Lavrov a, selon le communiqué, rappelé que Moscou était prêt à tenir des pourparlers bilatéraux sur le Venezuela avec les États-Unis, tout en rappelant qu' «il est nécessaire de respecter strictement les principes de la Charte des Nations Unies, car seuls les Vénézuéliens ont le droit de décider de leur avenir».

Lavrov et Pompeo ont également discuté de la situation en Syrie, en Afghanistan et dans d'autres régions, selon le communiqué.

Des manifestations secouent le Venezuela depuis le 10 janvier, date à laquelle le président Nicolas Maduro a été investi pour un second mandat à la suite d'un vote boycotté par l'opposition.

La tension s’est accrue lorsque Juan Guaido, président de l’Assemblée nationale du Venezuela, s’est déclaré président par intérim le 23 janvier. Cette décision a été appuyée par les États-Unis et de nombreux pays d’Europe et d’Amérique latine.

La Russie, La Turquie, l’Iran, Cuba, la Bolivie, et la Chine appuient Maduro, qui s’est engagé à couper tous les liens diplomatiques et politiques avec les États-Unis tout en laissant une porte ouverte a entretien bilatéral avec son homologue américain Donald Trump.

 

 

Ümit Dönmez, Elena Teslova, Gökçe Cansunar

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer