Le Soudan nomme un premier vice-président et premier ministre

Le Soudan nomme un premier vice-président et premier ministre

Le président soudanais nomme le ministre de la Défense, Awad Ibn Oaf, au poste de premier vice-président.

 

Le président soudanais Omar El Béchir a nommé le ministre de la Défense, Awad Ibn Oaf, au poste de premier vice-président du pays, selon un décret présidentiel publié samedi.

Selon un communiqué du bureau de presse de la présidence, l'ancien gouverneur d'Al-Gazeera, Mohamed Tahir Aila, a également été nommé Premier ministre du pays.

Vendredi, Béchir a proclamé l'état d'urgence national d'un an et mis en place un gouvernement de transition. Il a remplacé tous les gouverneurs d’État par des hauts responsables de l’armée.

S'adressant à la nation, El Béchir a appelé le parlement soudanais à retarder les amendements constitutionnels lui permettant de briguer un autre mandat à l'élection présidentielle de 2020.

"J'ai annoncé que le dialogue national se poursuivrait et j'ai appelé le parlement à reporter les amendements constitutionnels", a déclaré Béchir.

Le Soudan a été secoué par des manifestations populaires au cours des deux derniers mois, des manifestants dénonçant l’incapacité d’El-Béchir à remédier aux problèmes économiques de longue date du pays.

Selon des responsables soudanais, environ 31 personnes ont été tuées depuis le début des manifestations en décembre, bien que l'opposition estime à près de 50 le nombre de personnes.

Le Soudan, qui compte 40 millions d’habitants, a du mal à se remettre de la perte des trois quarts de sa production de pétrole - sa principale source de devises - lorsque le Soudan du Sud s’en est séparé en 2011.

 

 

Mohammed Amin, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]