Soudan: El-Béchir ne briguera pas un nouveau mandat en tant que président

Il devra également déclarer l'état d'urgence et dissoudre le gouvernement, selon le chef du renseignement, Gosh.

Le président soudanais, Omar el-Béchir ne se présentera pas aux élections de 2020, a annoncé vendredi le chef du renseignement du pays.

S'adressant aux journalistes à Khartoum, Salah Abdallah Gosh a déclaré que le président de la République allait déclarer l'état d'urgence dans le pays et dissoudre le gouvernement.

Le président soudanais quittera également ses fonctions de président du Congrès national, le parti au pouvoir, a ajouté Gosh.

El-Béchir devrait prononcer un discours devant la nation vendredi.

Depuis décembre, le Soudan a été secoué par des manifestations populaires, dénonçant l'incapacité du président à remédier aux problèmes économiques chroniques accablant le pays

Selon des responsables soudanais, environ 31 personnes ont été tuées depuis le début des manifestations, bien que l'opposition estime à près de 50 le nombre des morts.

Le Soudan, qui compte 40 millions d’habitants, a du mal à se remettre de la perte des trois quarts de sa production de pétrole - sa principale source de devises - lorsque le Soudan du Sud s’en était séparé en 2011.

 

 

Mohamed Amin, Nilay Kar, Hafawa Rebhi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]