Libye: Les forces de Haftar prennent le contrôle total de Mourzouq

Depuis le 15 janvier, le sud libyen a été le théâtre d'opérations militaires des forces de Haftar contre ce qu'ils ont décrit comme "des gangs de contrebande et l'opposition tchadienne".

Les forces libyennes contrôlant l’est du pays, dirigées par Khalifa Haftar, ont annoncé le contrôle total de la ville de Mourzouq (sud) dans le cadre des opérations militaires en cours depuis le 15 janvier dans la région.

C'est ce qui ressort d'un communiqué rendu public, mercredi, par la "Salle d'opération d'al-Karama" appartenant aux forces de Haftar.

Le communiqué indique que les forces de Haftar "ont étendu le contrôle sur toute la ville de Mourzouq".

Il ajoute que "des unités de combat poursuivent actuellement les restes des mercenaires de l'opposition tchadienne présents dans la ville, qui sont entrés plus tôt mercredi dans des combats armés avec l'armée" de Haftar.

Depuis le 15 janvier, le sud libyen a été le théâtre d'opérations militaires des forces de Haftar contre ce qu'ils ont décrit comme "des gangs de contrebande et l'opposition tchadienne".

Le 19 janvier, les forces de Haftar ont annoncé leur contrôle de Sabha, la plus grande ville du sud du pays, après une bataille de courte durée, mais quatre jours plus tard, elles ont repris le contrôle de zones stratégiques situées à l'intérieur de la ville.

Alors que les mêmes forces ont annoncé le 27 du même mois, le contrôle de la région de Ghadwa (sud de Sabha) et leur déplacement dans la région d'Oum al-Aranib (dans la province de Mourzouq).

Elles ont également annoncé qu'elles contrôlaient les sites du plus important gisement de pétrole, le plus grand producteur de pétrole du pays, al-Charara, après avoir négocié avec les gardes pétroliers présents, ainsi que les subordonnés du gouvernement de Consensus national, reconnu internationalement.

Depuis 2011, la Libye, riche en pétrole, souffre d'un conflit de légitimité et de pouvoir centré sur le gouvernement de Consensus reconnu internationalement reconnu dans la capitale Tripoli et Haftar, soutenu par le Parlement de Tobrouk.

 

 

 

Jihad Nasr, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]