Sécurité: Bientôt une réunion de la Commission mixte ivoiro-espagnole

Publié par Nadia Chahed le . Publié dans Actualité Afrique

Cette information a été annoncée mardi en marge de la visite du ministre espagnol de l’Intérieur et de la sécurité, Fernando Frande-Marlaska, à Abidjan.




La Commission mixte ivoiro-espagnole se réunira bientôt pour la première fois en vue d’intensifier la coopération entre les deux pays en matière de sécurité, ont rapporté mardi des médias ivoiriens et africains.

Cette information a été annoncée mardi en marge de la visite du ministre espagnol de l’Intérieur et de la sécurité, Fernando Frande-Marlaska, à Abidjan, indique l'Agence de presse africaine (APA).

"Nous avons pris la décision de tenir la première réunion de la Commission mixte ivoiro-espagnole", a annoncé le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité au terme d’une séance de travail avec son homologue espagnol, précise la même source.

Diakité qui n’a pas précisé la date de cette réunion a fait savoir que l’accord de coopération en matière de sécurité existant entre ces deux pays depuis 2012, nécessite un "approfondissement".

"Eu égard aux défis sécuritaires auxquels ils sont confrontés, nos deux pays ont décidé de donner un coup d’accélérateur" à leur coopération, a ajouté le ministre ivoirien.

Rappelant que l’Espagne assiste la Côte d’Ivoire dans le cadre de la gestion des frontières, Diakité a souligné que la coopération dans ce domaine va être renforcée, notamment au niveau de de l’équipement des postes frontières et la formation des agents en charge de l’immigration.

Pour sa part, le ministre espagnol, Fernando Frande-Marlaska a insisté sur la nécessité "d’élargir notre coopération, d’approfondir nos échanges d’informations" car "nous partageons les mêmes les défis", rapporte l'APA.

Les deux responsables ont notamment discuté de la lutte contre la migration irrégulière, le contrôle des flux migratoires, la lutte contre le trafic de drogues et contre le terrorisme ainsi que les changements climatiques.

Après Abidjan, le ministre espagnol mettra le cap sur la capitale ghanéenne, Accra où il aura mercredi des entretiens avec des autorités de ce pays, indique la même source.


 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer