Mali: libération d'un préfet neuf mois après son enlèvement dans le centre

Makan Doumbia, le préfet de Tenenkou avait été enlevé le 8 mai 2018 près de Mopti, ville du centre du Mali.

Au Mali, le préfet de Tenenkou (centre) a été libéré après neuf mois de captivité, ont rapporté mardi des médias français.

Makan Doumbia avait été enlevé le 8 mai 2018 lors d'un déplacement sur la route, rappelle Radio France Internationale (RFI), précisant que son chauffeur avait été libéré quelques semaines plus tard.

Notant que la libération de Doumbia a été confirmée aussi bien par son fils que par ses collègues, le média français indique que celle-ci a été possible grâce aux bons offices des services de renseignements maliens.

Une semaine après son rapt, l’action avait été attribuée à des présumés terroristes et la première tentative de contact n’avait pas été fructueuse laissant l’inquiétude grandir, rapporte la même source.

Ce week-end, les négociations ont abouti. Toutefois aucune information n'est encore disponible sur les éventuelles contreparties suite à cette libération ni même si celle-ci résulte d’un échange ou d’une intervention, indique enfin RFI.

 

 

Photographie : Un soldat de la MINUSMA - Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]