Cameroun / Crise anglophone : enlèvement de 200 élèves et enseignants

145 d'entre eux ont été libérés dimanche matin.

Près de 200 personnes ont été enlevées du collège Saint Augustin à Kumbo, localité située à environ 80 Kilomètre de Bamenda dans la région Nord-ouest du Cameroun, a-t-on appris dimanche de source officielle.

« Près de 200 élèves et enseignants du collège privé Saint Augustin de Kumbo, chef-lieu du département du Bui, dans la région anglophone du Nord-ouest, ont été enlevés par des assaillants le 16 février 2019 à 6 heures (heure locale) et libérés dimanche matin », a rapporté à Anadolu, le gouverneur de la région Adolphe Lélé Lafrique.

« Des hommes armés avaient pris d’assaut l’établissement, peu avant 6 heures du matin, et étaient repartis avec les élèves et les enseignants», a révélé à Anadolu Oliver Shey, principal du collège qui refuse, par ailleurs, de dévoiler les circonstances de cette libération.

Il a ajouté que 145 otages ont été libérés et « aucune rançon n’a été versée ».

C'est le deuxième kidnapping le plus important depuis le début du conflit entre séparatistes armés et forces de sécurité camerounaise. Le 5 novembre 2018, plus de 80 élèves et encadreurs ont été enlevés dans un établissment scolaire au Nord-ouest. Ils ont été retrouvés vivants deux jours après par l'armée.

Les enlèvements sont courants dans les deux régions anglophones camerounaises du Nord-ouest et du Sud-ouest depuis le déclenchement de la crise anglophone fin octobre 2016.

Les établissements scolaires semblent être le lieu privilégié de ces rapts que les autorités attribuent aux miliciens du mouvement sécessionniste anglophone.

Depuis 2016, les deux régions anglophones sont en proie à une fièvre séparatiste qui a provoqué une crise larvée. Laquelle crise a connu son paroxysme le 1er octobre 2017, lorsque les leaders séparatistes ont autoproclamé la sécession du Cameroun.

 

 

Peter Kum, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]