Un attentat suicide contre une mosquée au Nigeria tue 11 personnes

Un attentat suicide contre une mosquée au Nigeria tue 11 personnes

L’attaque dans l’État de Borno a eu lieu quelques heures avant l’ouverture des bureaux de scrutin.

 

La police a confirmé la mort de 11 personnes samedi matin dans un attentat-suicide commis dans une mosquée du nord-est du Nigeria, dans l'État de Borno.

Les deux attentats dans la zone de Gwozari / Kushari, de la capitale de l'État, Maiduguri, ont été perpétrés par deux kamikazes et un homme armé, tous supposés être des militants de Boko Haram qui mènent une insurrection violente dans la région depuis 2009.

"Onze personnes, dont trois kamikazes, sont mortes, 15 autres ont été blessées et sont actuellement hospitalisées à l'hôpital public de Maiduguri", a déclaré le commissaire de la police de Borno, Damian Chukwu, dans un communiqué lu aux journalistes à Maiduguri.

Les attentats-suicides ont eu lieu quelques heures seulement avant le début des élections générales au Nigéria. Les élections ont maintenant été retardées pour des raisons de logistique.

Le dernier incident était survenu quatre jours après que des militants avaient pris d'assaut le convoi du gouverneur de l'État, Kashim Shettima, tuant au moins trois personnes, dont un soldat.

 

 

Rafiu Oriyomi Ajakaye, Sıdrah Gufran Roghay, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]