Burundi: Le gouvernement appelle les radios à plus de neutralité lors des élections de 2020

Cet appel a été lancé à l’occasion de la commémoration, mercredi, de la journée mondiale de la radio.

Le ministre burundais de la Communication, Frédéric Nahimana, a appelé mercredi, toutes les radios émettant depuis le Burundi à faire preuve de plus de neutralité "avant et pendant les prochaines élections générales de 2020" qu’en 2015, ont rapporté mercredi les médias locaux.

Cet appel a été lancé à l’occasion de la commémoration, mercredi, de la journée mondiale de la radio.

"Durant les élections de 2015, certaines radios ont relayé des discours partisans et des messages des ennemis de la paix, des sanctions ont été prises à leur endroit", a rappelé le ministre burundais.

"Nous demandons aux différentes radios de faire preuve de neutralité en cette période où le Burundi s’approche des élections générales de 2020", a-t-il ajouté.

Le Burundi s’attelle à la préparation des élections générales de 2020 alors que le pays continue à subir les aléas de la crise politique et sécuritaire déclenchée en avril 2015 au lendemain de la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un 3ème mandat jugé illégal par l'opposition, la société civile et une lmarge partie de son propre camp.

Les violences consécutives à cette crise ont déjà fait plus d’un millier de morts et poussé plus de 340.000 personnes à fuir le pays, selon le rapport de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés (UNHCR) publié le 31 janvier 2018.

Cinq radios et une télévision privée ont été vandalisées et plus de 80 journalistes ont fui le pays.

 

 

Nzosaba Jean Bosco, Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]