RDC : Cinq femmes tuées dans une attaque attribuée à des rebelles ougandais dans l'est

Publié par Pascal Mulegwa, Nadia Chahed le . Publié dans Actualité Afrique

Cinq femmes ont été tuées jeudi soir lors d'une attaque menée par des présumés rebelles ougandais des forces démocratiques alliés (ADF) contre un quartier périphérique de la ville de Beni dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

 

"Les assaillants ont pillé plusieurs commerces et tué cinq femmes, avant d'être chassés par les tirs de l'armée", a déclaré à Anadolu , Kizito Bin Hangi, président de la société civile de Beni.

Cette information n'a pas pu être vérifiée par Anadolu auprès d'aucune source officielle.

Rwangoma est l'une des agglomérations régulièrement visées par les rebelles à Beni. En décembre dernier, une attaque similaire avait fait plus de 5 morts.

L'attaque la plus sanglante, également attribuée aux rebelles ougandais des forces démocratiques alliés (ADF), contre ce même quartier remonte à 2016. Au moins 50 civils avaient été tués dans cette attaque.

 

 

 

Pascal Mulegwa, Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer