Tunisie : L'UGTT approuve un accord mettant fin à la crise des salaires

L'annulation des grèves du 20 et du 21 devrait suivre.

Le Comité administratif de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) a approuvé, jeudi, un accord avec le gouvernement mettant fin à la crise d'augmentation des salaires pour les employés de la fonction publique en Tunisie.

C'est ce qui ressort d'une déclaration du secrétaire général de l'UGTT, Noureddine Taboubi, jeudi à l'issue d'un vote des membres du Comité administratif du syndicat sur le projet d'accord d'augmentation des salaires.

Les détails de l'accord signé entre les parties, le taux d'augmentation des salaires ou la date d'entrée en vigueur de l'accord n'ont pas été rendus publics.

Lors d'une conférence de presse qui a suivi le vote, Taboubi a déclaré que l'accord sera signé avec le gouvernement plus tard, jeudi, au siège du gouvernement à Tunis.

Il devrait annoncer, ensuite, l'annulation de la grève générale prévue les 20 et 21 février.

Cela intervient après des mois de négociations entre l'UGTT et le gouvernement, qui étaient divisées par les divergences qui ont conduit à une grève générale dans diverses institutions officielles du pays, le mois le dernier.

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a averti le mois dernier que la grève des employés du secteur public aurait "un coût énorme" pour le pays, compte tenu de la situation économique dans laquelle il se trouve.

Le gouvernement insiste sur le contrôle de la masse salariale conformément aux instructions annoncées à plusieurs reprises par le Fonds monétaire international (FMI), qui met en œuvre un programme de réformes économiques avec la Tunisie depuis 2016.

 

 

Adel Thabti (Essaibiti), Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]