Reprise des manifestations à Port-Soudan

Reprise des manifestations à Port-Soudan

Les forces de sécurité ont arrêté des dizaines de manifestants, selon des témoins.

Les manifestations ont repris lundi à Port-Soudan, le chef-lieu de la province de la mer Rouge dans l'est du Soudan, selon des témoins.

Des centaines de manifestants se sont rassemblés pour remettre un mémorandum au gouvernement de la province, appelant le président Omar El-Béchir à quitter le pouvoir, ont rapporté des témoins à Anadolu.

« La police a repoussé les manifestants en faisant usage de grenades gaz lacrymogènes dans la zone du Grand Marché », ont noté les témoins, soulignant que "les forces de sécurité ont arrêté des dizaines" de manifestants.

Le gouvernement n'a émis aucun commentaire sur al question jusqu’à 13h30 GMT.

Port-Soudan est l’une des premières villes du pays à avoir connu des manifestations.

Les manifestations ont éclaté au Soudan le 19 décembre dans 14 des 18 provinces du pays, y compris à Khartoum, la capitale.

Les manifestants protestent contre l’inflation galopante et les graves pénuries de produits de base. Certains protestataires réclament la démission d’el-Béchir.

Selon les autorités, au moins 19 personnes ont été tuées lors des manifestations, tandis que les groupes d'opposition considèrent qu’il y a eu une quarantaine de victimes.

Les autorités ont imposé l'état d'urgence dans plusieurs régions du pays, tandis que des responsables gouvernementaux accusent Israël de conspirer avec des groupes rebelles pour déstabiliser le Soudan.

 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]