Meurtre de de deux touristes au Maroc: Un ressortissant suisse arrêté à Marrakech

Meurtre de deux touristes au Maroc: Un ressortissant suisse arrêté à Marrakech

Il est soupçonné de liens avec certaines personnes déjà arrêtées dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de deux touristes scandinaves le 17 décembre à Imlil (sud).

Au Maroc, le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), chargé de l'enquête sur le meurtre de deux touristes scandinaves le 17 décembre à Imlil (sud) a annoncé l'arrestation, samedi, d'un "ressortissant suisse de nationalité espagnole" soupçonné d'implication dans cette affaire.

"Agissant en collaboration avec la DGSN (Direction générale de la Sûreté nationale), le BCIJ a procédé à cette arrestation dans la ville de Marrakech où réside cet individu. Il est soupçonné de liens avec certaines personnes déjà arrêtées dans le cadre de l'enquête judiciaire menée dans l'affaire du meurtre des deux touristes norvégienne et danoise dans la nuit du 16 au 17 décembre 2018 dans la région d'Imlil", rapporte le site marocain "médias 24"

L'enquête a montré que cet individu est soupçonné d'être nourri d'idéologie extrémiste et violente. Il aurait, également, appris à des individus déjà arrêtés à utiliser les plus récentes applications de communication et les aurait entraînés au tir, rapporte la même source.

Il est également soupçonné d'avoir embrigadé ou tenté d'embrigader des Marocains ou des ressortissants de pays subsahariens, dans l'objectif de mener des actions terroristes au Maroc, contre des intérêts étrangers ou contre les forces de sécurité nationale pour s'emparer de leurs armes de service, indique encore le média marocain, précisant que le prévenu a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête menée sous la supervision du parquet.

Et d'estimer qu'il "s'agit d'un énorme rebondissement dans cette affaire" dans la mesure où "celle-ci était considérée jusqu'à présent, comme relevant d'une radicalisation rapide et endogène, sans autre lien avec l'étranger que le visionnage ou la lecture de produits de propagande idéologique de Daech".

Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été tuées dans la nuit du 16 au 17 décembre dans le sud du Maroc, où elles passaient des vacances. Les corps des deux victimes décapitées ont été découverts sur un site isolé du Haut-Atlas.

Les quatre principaux auteurs présumés, interpellés à Marrakech les jours suivant ce crime, appartenaient à une cellule inspirée par l’idéologie de Daech mais n'avaient pas de contact avec ses cadres en Syrie ou en Irak, selon le BCIJ.

 

Nadia Chahed

 


ACTUALITÉ CONNEXE "MAROC"

Le Sahara occidental, «nœud» de l’Afrique du Nord
7 décembre 2018

Le Maroc demande à l'Algérie de répondre à son appel au dialogue
27 novembre 2018

Le Maroc lance son deuxième satellite d'observation
21 novembre 2018

Maroc : Manifestation contre la corruption à Casablanca
14 octobre 2018

L’armée marocaine sauve 8 migrants échoués en mer depuis 4 jours
22 mai 2018

L'Algérie envisage de réduire sa représentation diplomatique au Maroc
3 mai 2018

L'Algérie convoque l'ambassadeur du Maroc
3 mai 2018

Maroc : L'ambassadeur d'Iran prié de quitter le pays
1er Mai 2018

Turquie-Maroc : Mémorandum de coopération judiciaire contre le terrorisme et le crime organisé
19 avril 2018

Maroc : Arrestation de huit jeunes pro-Daech
31 mars 2018

 


 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]