Tunis «travaille dur» pour résoudre les différends entre l'Algérie et le Maroc

Tunis «travaille dur» pour résoudre les différends entre l'Algérie et le Maroc

Le ministre tunisien des Affaires étrangères affirme ses efforts pour «réactiver» l'Union des cinq nations du Maghreb arabe.

 

La Tunisie "travaille d'arrache-pied" pour résoudre les différends en suspens entre l'Algérie et le Maroc dans le but de "réactiver" l'Union (des cinq nations) du Maghreb Arabe (UMA), selon les propos du ministre tunisien des Affaires étrangères Khamis al-Jahnawi.

L’UMA, qui comprend l’Algérie, le Maroc, la Libye, la Tunisie et la Mauritanie, a été créée en 1989 dans le but de promouvoir l’union économique - et finalement politique - de ses cinq États membres.

S'exprimant via Facebook jeudi soir, Al-Jahnawi a déclaré que la Tunisie avait proposé des dates pour "organiser une réunion à huis clos entre les ministres des Affaires étrangères des cinq Etats du Maghreb en vue de promouvoir l'activation des institutions de l'UMA".

Il a ajouté: "Les initiatives menées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI [du Maroc], les déclarations récentes de nos frères en Algérie et les contacts diplomatiques entre les États du Maghreb ont tous contribué à réduire les anciens différends entre les deux pays."

Le 6 novembre, le roi Mohammed VI a appelé l'Algérie à mettre en place un comité mixte chargé d'examiner les questions en suspens, notamment la fermeture toujours en vigueur de la frontière commune des deux pays.

Quelques jours plus tard, le ministère algérien des Affaires étrangères a convoqué une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UMA «dans les meilleurs délais» pour examiner les propositions de «réactivation» du bloc régional nord-africain.

La frontière algéro-marocaine est scellée depuis 1994, lorsque Rabat a commencé à exiger des visas de voyage des ressortissants algériens à la suite d'un attentat terroriste.

Alger a réagi en fermant sa frontière avec son voisin occidental.

Rabat accuse également l’Algérie de soutenir le Front Polisario, un groupe séparatiste qui revendique l’indépendance de la région marocaine du Sahara occidental. Alger tantôt avance l'argument que le Polisario est un mouvement indépendant d'Alger -bien qu'implanté en Algérie-, et tantôt fait ressurgir une Histoire selon laquelle l'Algérie aurait eu, dans le passé, un accès et des territoires, en bordure de l'Atlantique, dans le Sahara occidental.

 

Yousra Ouanès, Ali H. M.Abo Rezeg, Adam Moro, Ümit Dönmez

 

ARTICLES CONNEXES "MAROC/ALGÉRIE/SAHARA OCCIDENTAL"

 

Tunis «travaille dur» pour résoudre les différends entre l'Algérie et le Maroc
3 décembre 2018

Le Maroc demande à l'Algérie de répondre à son appel au dialogue
27 novembre 2018

Pas de solution au différend du Sahara Occidental sans l'Algérie selon Rabat
22 juin 2018

L'Algérie envisage de réduire sa représentation diplomatique au Maroc
3 mai 2018

L'Algérie convoque l'ambassadeur du Maroc
3 mai 2018

Le groupe séparatiste Polisario nie toute coopération avec Hezbollah
2 mai 2018

Le Sable du Sahara marocain fertilise la végétation amazonienne
26 août 2016

Mohamed VI: Notre retour au sein de l’UA n'est pas une reconnaissance de la légitimité du Polisario
30 juillet 2016

Maroc : Poursuite du dialogue pour résoudre la crise sur la question du Sahara
5 mai 2016

Mohamed VI veut faire du Sahara "un axe d’échanges commerciaux entre Afrique et Europe”
4 mai 2016

Le Sud Marocain au centre d’un entretien téléphonique Mohamed VI, Poutine
12 avril 2016

Le Maroc décide d’expulser 8 avocats européens
7 avril 2016

Rabat demande à une partie du personnel de la MINURSO de quitter le Maroc
17 mars 2016

 


Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]