Tunisie: Le chef de l' «appareil sécuritaire secret», présumé proche d’Ennahdha menacé de liquidation (Ministre)

Tunisie: Le chef de l' «appareil sécuritaire secret», présumé proche d’Ennahdha menacé de liquidation (Ministre)

Une protection renforcée lui a été réservée en prison, selon le ministre de la justice Karim Jamoussi.

 

Le ministre tunisien de la Justice Karim Jamoussi a révélé lundi que le chef de ce qui a été appelé “l’appareil sécuritaire secret”, Mustapha Khedher, présumé proche du Mouvement Ennahdha, actuellement emprisonné, fait l’objet de menaces de liquidation.

“Mustapha Kheder est la cible de liquidation et une protection renforcée lui a été consacrée en prison (où il purge une peine de huit ans de réclusion)”, a-t-il déclaré notant que l’administration pénitentiaire a pris en charge cette question et compose avec ces menaces avec “tout le sérieux requis”.

Le ministre était auditionné par le parlement lors d’une séance plénière consacrée aux développements des affaires des assassinats des opposants Chokri Belaid et Mohamed Brahmi exécutés par des tueurs en 2013 devant leurs domiciles respectifs à six mois d’intervalle.

Il s’est néanmoins montré réservé quant à la qualification de l’appareil décrié par l’opposition comme étant une structure “secrète”.

“Nous sommes neutres et nous nous rangeons derrière les thèses d’aucune partie tant que la justice est saisie de l’affaire, car c’est à elle de trancher sur la base de preuves tangibles”, a-t-il martelé.

Répondant aux questions de députés relatives à ce qui a été appelé “la chambre noire” contenant les documents saisis en rapport avec cette affaire et ses ramifications, le ministre de l’intérieur Hicham Fourati, a de son côté, affirmé que ces documents restent à la disposition de la justice, notant que son département qui les sécurise, se défend d’en faire usage ni de les dissimuler.

“Le ministère de l’intérieur les a répertoriés et est pleinement disposé à les remettre à sa demande au juge d’instruction en charge de l’affaire”, a-t-il ajouté sans donner plus de précisions sur leur contenu “par respect de l’instruction en cours”.

Selon lui, le département de l’intérieur “agit en toute indépendance” et “n’a pas fait l’objet d’aucune pression ni du gouvernement ni des partis politiques”.

“Le ministère de l’Intérieur oeuvre actuellement dans le cadre de la loi, en toute transparence et neutralité, conformément aux dispositions de la Constitution”, a-t-il encore fait valoir.

Il a fait remarquer que les investigations administratives se poursuivent concernant ce dossier et s’il s’avère qu’il y a eu des infractions ou des dépassements de la part de cadres sécuritaires, “le ministère n’hésitera pas de prendre les mesures appropriées contre quiconque y serait impliqué”.

Pour sa part, le ministre de la Justice a admis qu’il y a eu vol d’objets saisis notamment un ordinateur appartenant au dirigeant de l’organisation “Ansar Al Sharia” ayant fait allégeance à Daech, Ahmed Rouissi. Il a révélé que le fonctionnaire de son département qui soupçonné d’être impliqué dans ce vol fait actuellement l’objet d’une enquête.

Accusé dans l’assassinat des opposants Belaïd et Brahmi en 2013, Ahmed Rouissi a fui en Libye où il aurait été tué lors d’un raid américain à Misrata.

 

Lassaad Ben Ahmed, Hatem Kattou

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

Actualité connexe :

Tunisie : le nouveau cabinet de Youssef Chahed obtient la confiance du parlement

13 novembre 2018

 

Tunisie: Liste des nouveaux membres du Gouvernement

 

Attentat-suicide de Tunis : Le bilan s’alourdit à 20 blessés

29 octobre 2018

 

Tunisie : Formation d’un nouveau bloc parlementaire de 34 députés

27 août 2018

 

 

 










 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]