Alger juge « inacceptables » les propos d’une responsable de l’ONU relatifs aux migrants

Alger juge « inacceptables » les propos d’une responsable de l’ONU relatifs aux migrants

L’Algérie a qualifié vendredi d’« inacceptables » les propos de la porte-parole du haut-commissariat des droits de l’Homme de l’ONU qui a critiqué le traitement par l’Algérie de la question des migrants subsahariens, indique un communiqué du ministère algérien des affaires étrangères (MAE).

«A la suite de la récente déclaration faite par la Porte-parole du Bureau du Haut-commissaire des droits de l’Homme des Nations-Unies concernant les conditions dans lesquelles auraient été reconduits, dans leurs pays respectifs, des migrants séjournant illégalement en Algérie, le Représentant permanent de l’Algérie à Genève a été instruit pour exprimer au Bureau du Haut-commissaire des droits de l’Homme la vive désapprobation des autorités Algériennes des propos inacceptables tenus par sa Porte-parole et demander des clarifications sur les raisons l’ayant conduite à faire avec une aussi insoutenable légèreté un tel procès d’intention à l’Algérie », rapporte le texte publié par l’agence officielle, APS.

Mardi dernier à Genève, la porte-parole du bureau des droits de l’homme de l’ONU, Ravina Shamdasani a appelé les autorités algériennes à cesser les expulsions « collectives » de migrants.

Citant des témoignages de migrants rapatriés dans leur pays, Ravina Shamdasani a évoqué des « conditions de détention inhumaines et dégradantes » de migrants dans les camps de Zeralda et Blida, à la périphérie d’Alger.

Elle a également accusé les autorités d’opérer des « rafles massives », sans soumettre les migrants à des « évaluations individuelles ».

Aussi, a-t-elle appelé les autorités à respecter ses engagements internationaux.

«L’Algérie voudrait une nouvelle fois affirmer, de la manière la plus formelle, que, face aux graves défis dont le phénomène de la migration irrégulière est porteur, elle se doit, à l’instar de tous les Etats du monde, de prendre toutes les mesures qu’elle estime nécessaires pour assurer la sécurité et le bien-être de ses citoyens ainsi que des étrangers séjournant légalement sur son territoire », souligne le texte.


Selon le MAE, «les mesures de reconduite aux frontières se font conformément à la loi algérienne, aux obligations internationales de l’Algérie et dans le strict respect de la dignité et des droits humains des personnes concernées ».

Une moyenne de 90.000 migrants clandestins arrive chaque année en Algérie, un flux considéré comme une « véritable préoccupation » par les autorités, a indiqué récemment Hacene Kacimi, directeur chargé de la migration au ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire.

Durant les cinq dernières années, le nombre de ces migrants a connu une hausse considérable et inquiétante pour dépasser les 400.000 personnes, a-t-il dit, considérant ce phénomène comme «une véritable préoccupation pour les autorités aussi bien sécuritaires que politiques ».

Pas moins de 27000 migrants ont été rapatriés dans leur pays « en accord avec leur autorités » ces trois dernières années, selon le ministre de l’intérieur algérien, Nouredine Bedoui.

Ce rapatriement est très critiqué par les ONG et les défenseurs des droits de l’homme qui multiplient les appels pour que cesse l’opération et en plaidant pour un cadre législatif qui fait défaut pour encadre les demandeurs d’asile et le réfugiés.

 

Tarik Zaidi , Esma Ben Said

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 



 

 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

 


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]