La Turquie va former la police kenyane à la lutte contre le crime

La Turquie va former la police kenyane à la lutte contre le crime

L'agence d'aide turque TIKA et des responsables de la police visitent la nation est-africaine avant la formation dans des dizaines de domaines.


La Turquie veut former des policiers kenyans à la lutte contre la criminalité, y compris le terrorisme, a déclaré mercredi à l'agence Anadolu le chef local de l'agence humanitaire turque.

Une délégation de haut niveau de la Turquie a rencontré des hauts fonctionnaires du Service national de police du Kenya pour discuter des détails de la formation. Le groupe turc incluait Alper Ozdemir, chef de police de première classe à l'École de Police, et Erkin Tanrikulu, un directeur de la sécurité de deuxième classe et vice-président général de la sécurité.

Emre Yuksek, coordinateur au Kenya de l'Agence de coopération et de coordination turque (TIKA), a déclaré à l'Agence Anadolu: "Avec la collaboration de la TIKA, le directeur général des services de sécurité turcs a déployé des programmes de formation policière internationale à travers le monde et nous vison à étendre la couverture à la police nationale du Kenya."

En présence de l'ambassadeur de Turquie au Kenya, les deux parties ont convenu de travailler ensemble, notamment sur les cours spécialisés de la part d'intervenants turcs en matière d'enquêtes criminelles, de gestion de crise, d'antiterrorisme, de crime organisé, de vol de voitures et autres.

La délégation turque se rendra au Kenya pendant quatre jours pour visiter différentes divisions de police afin de voir où des améliorations sont nécessaires.

Selon un communiqué de la TIKA, la formation offerte dans le monde inclut des cours sur le renseignement de base, le pistage et l'enquête, le contre-terrorisme, le crime organisé, les techniques de tir, les vols de voitures, la surveillance policière, la lutte contre le terrorisme mondial, la négociation de crise / prise d'otage, la protection de prémisses importantes contre le terrorisme et la cybercriminalité.

L'inspecteur général de la police du Kenya a exprimé ses remerciements au peuple et au gouvernement turcs d'être venus aider la nation est-africaine au moment opportun où ils combattent "des actes criminels comme ceux du groupe terroriste al-Shabaab affilié à Al-Qaïda" et basé en Somalie.


Magdalene Mukami, Andrew Wasike, Marc Chenault, Ümit Dönmez


 

 

 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]