Visite du président turc Erdoğan en Tunisie

Visite du président turc Erdoğan en Tunisie

Index

Erdoğan en Tunisie : Programme de la visite

 

Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, entamera mercredi matin, à Tunis, une série de réunions avec de hauts des responsables tunisiens et supervisera un forum économique entre les deux pays.

Erdogan est arrivé, tard mardi soir à Tunis la capitale tunisienne. Il s’agit de sa première visite en tant que président, en Tunisie. Il s’y était rendu à deux reprises en tant que Premier ministre en septembre 2011 pour renforcer les relations bilatérales, et en juin 2013, dans le cadre du soutien aux Révolutions du Printemps arabe.

Selon un communiqué diffusé par la présidence tunisienne, lundi dernier, le président turc effectue une « visite d’Etat » en Tunisie  à l'invitation de son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi.

Selon le programme de la visite, dont Anadolu a eu copie, après une cérémonie d’accueil officielle, le président turc tiendra une réunion bilatérale avec le son homologue tunisien au Palais de Carthage.

L’entretien sera suivi  d'une réunion élargie entre la délégation accompagnant Erdoğan, qui comprend un grand nombre de ministres et d’hommes d'affaires, et une délégation tunisienne.

La réunion s’achèvera par la signature d'accords bilatéraux entre la Turquie et la Tunisie, et la tenue d'une conférence de presse conjointe des deux présidents.

Après un déjeuner officiel offert en son honneur au Palais de Carthage, le président turc et sa délégation se rendront au cimetière des Martyrs à Séjoumi, dans l’ouest de Tunis, pour se recueillir à la mémoire des Tunisiens tombés dans la lutte contre la colonisation française.

Par la suite, il est prévu qu’Erdoğan se rende au siège de l'Assemblée des Représentants du Peuple (Parlement) dans la zone du Bardo, à Tunis, afin de s’entretenir avec le président du Parlement Mohamed Naceur.

Le président turc se dirigera ultérieurement au palais du gouvernement à la Kasbah dans la vieille ville de Tunis en vue d’une réunion avec le Premier ministre Youssef Chahed.

En outre, il est attendu qu’Erdoğan tienne des entretiens avec les dirigeants des trois plus grands partis tunisiens en termes de représentation au parlement.

Il rencontrera respectivement Rached Ghannouchi, chef du mouvement Enahdha (islamique, 68 députés sur 217), Hafedh Caid Essebsi, fils du président du pays et directeur exécutif du Mouvement Nida Tounes (libéral, 56 députés), et Mohsen Marzouk, secrétaire général du Parti Machrou Tounes (Projet de Tunisie, libéral, 21 députés).

Selon la présidence tunisienne de cette visite intervient dans le cadre de la « volonté commune des deux pays de soutenir les relations de coopération bilatérale et de la diversifier, et de discuter de questions d'intérêt commun».

Les relations tuniso-turques remontent au XVIe siècle, époque où les Turcs ottomans ont fourni leur aide aux Tunisiens face à l’occupation espagnole.

Les relations entre les deux pays se sont poursuivies après l'indépendance de la Tunisie en 1956. Le premier président tunisien, le défunt Habib Bourguiba, a été influencé par « l'expérience moderniste » du fondateur de la République Turque, Mustafa Kemal Atatürk.

Depuis l’arrivée du Parti de la justice et le développement (AK Parti) au pouvoir en Turquie en 2002, les relations entre les deux pays se sont renforcées davantage, a déclaré  l'ambassadeur turc Ömer Faruk Doğan, à la presse tunisienne locale il y a quelques jours.

L'ambassadeur a indiqué que ces relations ont été considérablement renforcées après la révolution du 14 janvier 2011, qui a évincé le régime de l'ancien président tunisien Zine El Abidine Ben Ali.

Selon Doğan, la Turquie a accordé à la Tunisie, après la révolution, des financements à hauteur de  500 millions de dollars (USD), dont 200 millions de dollars pour soutenir la sécurité et la stabilité.

 La Turquie a fait don de matériel d'une valeur de 55 millions de dollars aux municipalités, aux ministères et aux laboratoires médicaux et pharmaceutiques au cours de la même période.

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont estimés en 2016 à environ 1 milliards de dollars  2016, dont 240 millions de dollars d’exportations tunisiennes, et 760 millions de dollars d’exportations turques, selon la même source.

Le ministre turc des Affaires étrangère, Mevlüt Çavuşoğlu, avait assisté au Symposium international pour l'investissement, qui a eu lieu à Tunis les 29 et 30 Novembre 2016.

Lors du Symposium, la Turquie a accordé à la Tunisie un dépôt de 100 millions de dollars.


3/13

Mots-clés: Afrique, Turquie, Actualité Afrique, Tunisie, afrique politique, tunisie premier ministre, essebsi, béji caid essebsi, turquie solidarité, Actualité Turquie, monde musulman, Tunis, Turquie actualité, droits femmes, gouvernement tunisie, Yosra Ouanes, Maghreb, Qualid Filsde Mohamed Chine, Adil Essabiti, Nadia Al Chahed, Hatem Katou, Esma Ben Said, droits de l'homme, tunisie politique, bourguiba, République de Turquie, turquie histoire, ataturk, Mustafa Kemal Atatürk, ambassadeur turquie, Afrique du Nord, Adel Thabti, tunisie sécurité, tunisie actualité, tunisie coopération, turquie politique, turquie gouvernement, ennahda, tunisie démocratie, tunisie president, agence anadolu, ambassade turquie, ambassade afrique, ambassade turquie afrique, turquie président, recep tayyip erdogan, afrique politique, Méditerranée, Méditérranée Orientale, afrique du nord diplomatie, tunisie gouvernement, tunisie turquie, mediterranée politique, Méditerranée Centrale, youssef chahed, monde arabo-musulman, femmes moyen-orient, Ömer Faruk Doğan, ambassade tunisie, ambassadeur tunisie, maghreb turquie, Kayhan Özer, Jana Jabbour, Murat Çetinmühürdar, Bouazza Ben Bouazza, Yassine Gaidi

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]