Protocole d'accord tuniso-turc dans le domaine ferroviaire

 Protocole d'accord tuniso-turc dans le domaine ferroviaire
Ce protocole d'accord vise à développer et renforcer la coopération entre les deux pays dans les domaines liés au transport ferroviaire tels que la formation, l'ingénierie et la maintenance des équipements et l'industrie.

 

AA/Tunis /Seif Eddine Ben Mahjoub

Les sociétés de chemins de fer en Tunisie et en Turquie ont signé, mardi, un protocole d'accord pour développer et renforcer la coopération dans les domaines liés au transport ferroviaire, en particulier la formation, l'ingénierie, la maintenance des équipements et l'industrie.

Le correspondant d'Anadolu a indiqué que la cérémonie de la signature a eu lieu à la Gare de Tunis.

Le protocole d'accord a été signé par Anis Oueslati, PDG de la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) et le directeur général de la Compagnie turque des chemins de fer en présence de plusieurs responsables et cadres des deux institutions.

Dans une déclaration accordée aux médias, Anis Oueslati a précisé que "ce protocole d'accord n'est pas le premier du genre. Il a été précédé par d'autres signés avec des compagnies de transport ferroviaire au Maroc, en Algérie et dans certains pays européens".

"Ce protocole couvre plusieurs domaines liés au transport ferroviaire, notamment la formation, l'ingénierie, la maintenance des équipements, et l'industrie", a-t-il ajouté.

Le PDG de la Société nationale des chemins de fer tunisiens a souligné que "l'expérience turque est très singulière en particulier dans l'investissement dans le domaine de l'industrie ferroviaire, et que la SNCFT cherche à tirer profit de cette expérience afin d'améliorer le secteur ferroviaire en Tunisie".

Le directeur général de la Compagnie turque des chemins de fer a, de son côté, déclaré dans un communiqué que son entreprise "est prête à partager son expérience dans le transport ferroviaire et d'en faire bénéficier la Tunisie".

Il a expliqué que "les deux parties ont décidé de collaborer ensemble dans les domaines de la formation, de la maintenance des équipements et de l'ingénierie, et que les discussions avec les responsables tunisiens ont été axées autour des moyens de renouveler et de moderniser le réseau ferroviaire tunisien".

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés: Turquie, économie turquie, commerce turquie, Tunisie, turquie diplomatie, turquie étranger, diplomatie turquie, Tunis, Hatem Katou, tunisie economie, turquie développement, transfert de compétence, turquie culture, tunisie turquie, tunisie commerce, Seif Eddine Ben Mahjoub, anis oueslati, Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT), Compagnie turque des chemins de fer (TCDD), gare de tunis

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]