Le PM éthiopien annonce le soutien de son pays au retour du Maroc à l’U.A

Le Maroc a quitté l’Union Africaine, en 1984, en signe de protestation contre l’adhésion de la «République arabe sahraouie démocratique», considérée par Rabat comme un territoire marocain.

AA / Addis-Abeba - Le Premier ministre éthiopien Haile Mariam Dessalegn a annoncé, samedi, que son pays soutient le retour du Maroc à l’Union africaine (UA), 32 ans après sa sortie de l’organisation.

Cette annonce a été faite dans un communiqué conjoint entre Dessalegn et le roi marocain Mohamed VI qui effectue, depuis hier, une visite officielle à Addis-Abeba.

«Nous saluons le retour du Maroc à l’UA et nous soutenons sa décision avec force. Ce retour sera à l’ordre du jour du prochain sommet africain qui aura lieu en janvier 2017», a déclaré le Premier ministre éthiopien. Et d’ajouter : «Nous encourageons le travail collectif au sein de l’UA».

Les deux hommes se sont entretenus, à huis clos, ce samedi au palais présidentiel à Addis-Abeba.

Cette visite en Ethiopie est la première du monarque marocain depuis son ascension au trône en 1999. Elle s’inscrit dans le cadre d’une tournée africaine qui le mènera également au Madagascar, au Kenya et au Nigéria.

Le Maroc a quitté l’UA après l’adhésion de l’autoproclamée «République arabe sahraouie démocratique», considérée par Rabat comme un territoire marocain.

Le Sahara est un territoire de 266 000 km2 en proie à un conflit opposant les indépendantistes sahraouis du Front Polisario - appuyés par l’Algérie - au Maroc, et ce depuis le départ des forces espagnoles en 1975.

Le conflit entre le Maroc et le Polisario s’est transformé en hostilités armées qui se sont poursuivies jusqu’à 1991, date à laquelle elles ont pris fin par la signature d’un accord de cessez-le-feu parrainé par l’ONU.

 

 

 

 



 

Mohammed VI en Éthiopie

Le Roi du Maroc, Mohammed VI et le Président Éthiopien Mulatu Teshome, en arrière plan.

Le Ministre de l'Agriculture et de la pêche (homme clé pour aboutir à la formation d'un gouvernement, au Maroc) Aziz Akhannouch, et le Premier ministre éthiopien Haile Dessalegn, debouts, au deuxième plan.


 

Mots-clés: Afrique, Algérie, Actualité Afrique, Rwanda, Union Africaine, Addis Abeba, afrique politique, Afrique Centrale, commerce afrique, diplomatie algérie, Maroc, diplomatie maroc, Sahara, mohammed vi, Sahara Occidental, slaheddine mezouar, algérie sahara, Nadia Akari, Saida Charafeddine, hailemariam desalegn, Éthiopie, ethiopie diplomatie, sahara marocain, maroc europe, Madagascar, algérie maghreb, algérie voisins, maroc afrique, maroc commerce, maroc échanges, europe afrique, Marrakech, nigeria diplomatie, maroc partenariat, maroc économie, Afrique du Nord, Mohammed Taha Tawakel, rwanda diplomatie, haile mariam dessalegn, afrique diplomatie, union africaine diplomatie, union africaine terrorisme, afrique politique, Tanzanie, ethiopie premier ministre, kenya diplomatie, madagascar politique, polisario, atlantique, colonialisme, maroc politique, ethiopie maroc, maroc ethiopie, espagne maroc, maroc nigéria, nigéria maroc, kenya maroc, maroc kenya, madagascar diplomatie, madagascar maroc, maroc madagascar, mulatu teshome, aziz akhannouch

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]