RDC: Sept civils tués dans une attaque attribuée à une milice locale dans l'Est

Des miliciens du "May-May Mazembé" ont fait incursion dans le village de Butalika situé dans le territoire du Lubéro (Est de la RDC) où ils ont attaqué la population locale, indique un communiqué de l’ONG, Centre d’Etudes Pour la Promotion de la Paix, la Démocratie les droits de l’Homme (Cepadho).

 

AA/RDC/Pascal Mulegwa - Sept civils ont été tués dans une attaque contre une localité de l'Est de la RD Congo, attribuée au groupe armé "May May Mazembé" sévissant sans cette partie du pays, a annoncé lundi une ONG Locale

"Lundi, autour de 2h00 du matin, des miliciens du Maï-Maï Mazembé ont fait incursion dans le village de Butalika situé dans le territoire du Lubéro (Est de la RDC) où ils ont attaqué la population locale", indique un communiqué de l’ONG, "Centre d’Etudes Pour la Promotion de la Paix, la Démocratie les droits de l’Homme (Cepadho).  

Pendant plus d'une heure, les assaillants ont semé terreur et désolation dans le village, tuant des civils désarmés et incendiant des habitations, précise le communiqué dont Anadolu a eu copie.

Au total, 7 civils ont été tués, 5 grièvement blessés et une dizaine d'habitations incendiées, ajoute l'ONG, précisant que ces informations ont été confirmées par l’administrateur du Territoire du Lubero, Joy Bokele.

Les habitations incendiées lors de cette attaque appartiennent aux membres de la Communauté Hutu vivant à Butalika, note encore la même source.

Les quelques militaires déployés à Butalika, et dont le nombre ne dépasse pas les six, ont "décroché face au surnombre d'éléments May-May bien armés", ajoute le Cepadho, notant qu'il a fallu attendre l'arrivée des renforts pour chasser les miliciens.

Pris de panique, les habitants de Butalika ont quitté leur village vers les localités voisines de Busekera et Mbuavinywa, a-t-elle indiqué

L'ONG condamne fermement cette attaque, "qui est de nature à réveiller et à raviver les tensions ethniques dans le Sud-Lubero et exhorte l'armée et la police à imposer immédiatement leur autorité dans cette zone afin que toutes les Forces négatives y soient neutralisées".


 

 

Democratic Republic of the Congo

 

Mots-clés: Afrique, Actualité Afrique, mort, morts, réfugiés, République Démocratique du Congo - RDC, Congo, Afrique Centrale, violence, république démocratique du congo, réfugié, Afrique Subsaharienne, congo kinshasa, Nadia Al Chahed, Hatem Katou, violence afrique, afrique violence, afrique militaire, rdc civils morts, rdc violence, Pascal Mulegwa, rwanda problèmes, rdc politique, rdc sécurité, rdc militaire, rdc armée, afrique terrorisme, rebelles, lubero, afrique mort, réfugié rwanda, maï-maï, milice maï-maï, maï-maï rdc, maï-maï mazembé, busekera, mbuavinywa, butalika

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]