Somalie : Plusieurs morts dans une attaque contre un camp militaire djiboutien

Également douze morts dans une attaque d’al-Shabab contre un hôtel au Kenya.

 

AA/ Mogadiscio / Nour Gedi - Au moins dix personnes sont mortes, dont 4 soldats djiboutiens et plusieurs personnes blessées, mardi, dans une attaque à la voiture piégée menée contre un camp militaire des forces djiboutiennes, près de la ville de Beledweyne, le chef-lieu de la province de Hiiraan, au centre de la Somalie.

Mohamed Amin, responsable des Affaires politiques et sécuritaires de la province de Hiiraan, a indiqué à Anadolu qu’un kamikaze conduisant une voiture piégée s’est fait exploser près de la clôture d’un camp militaire des forces djiboutiennes, dans les environs de Beledweyne.    

 L’explosion a fait plusieurs des morts et blessés, a-t-il affirmé, sans fournir de chiffres précis.

Djibouti a dépêché des troupes en Somalie dans le cadre de l’AMISOM, les forces déployés par l'Union africaine dans le pays, afin de soutenir les forces gouvernementales dans leur lutte contre le mouvement «Al-Shabab». Le groupe terroriste a revendiqué 17 morts.

Cette attaque est la plus mortelle parmi celles qui ont ciblé les forces djiboutiennes en Somalie.

 

Douze morts dans une attaque d’al-Shabab contre un hôtel au Kenya.

AA/Nairobi / Andrew Wasike - Douze personnes ont été tuées dans une attaque d’al-Shabab, durant la nuit de lundi à mardi, contre un hôtel de la ville kényane de Mandera, proche de la frontière avec la Somalie.

Le commandant du comté de Mandera, Job Boronjo, a indiqué par téléphone, à l’Agence Anadolu (AA), que des opérations de sauvetage se poursuivent encore mardi.

« Je confirme que l’attaque a bien eu lieu. Nos officiers sont en train d’évaluer la situation et de sauver les blessés » a-t-il déclaré.

Quatre personnes ont également été blessées dans l’attaque et ont été transférés vers des établissements médicaux.

Un officier kényan a également affirmé, sous couvert d’anonymat à Anadolu : « ils ont utilisé un engin explosif, les dégâts sont énormes. Les portes métalliques et les murs ont été complètement soufflés ».

En outre, la police kényane a indiqué que dix des douze victimes étaient venues en visite dans la ville pour jouer une pièce de théâtre devant des élèves kényans avant les examens de fin d'études secondaires.

Quatre personnes ont également été blessées dans l’attaque et ont été envoyés dans des établissements médicaux, d’après les autorités.

L’Hôtel Bishaaro, où l’attaque a eu lieu, est connu pour héberger en majorité des clients étrangers ou qui ne sont pas originaires de la région.

 

 

Al Shabaab

 


 

Mots-clés: Afrique, Actualité Afrique, onu actualité, Union Africaine, Somalie, Aden, Afrique Subsaharienne, soldats tués, al shabaab, Nadia Akari, Qualid Filsde Mohamed Chine, Kenya, Nour Gedi, somalie violence, somalie guerre, Djibouti, violence afrique, afrique violence, djibouti militaire, djibouti sécurité, Afrique Est, Afrique Nord-Est, golfe aden, Nour Gelle Gedi, shebab, afrique militaire, afrique terrorisme, mandera, union africaine diplomatie, al shabab, amisom, somalie terrorisme, soldats, union africaine militaire, union africaine terrorisme, kenya terrorisme, afrique mort, Corne d'Afrique, hotel, Andrew Wasike, hotel afrique, djibouti terrorisme, djibouti coopération terrorisme, attaque hotel afrique, beledweyne, Hiiraan, hôtel bishaaro, mandera kenya

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]