RDC: Le mouvement anti-ONU prend de l'ampleur dans le Nord-Kivu

Où une centaine de personnes ont été tuées depuis le début du mois de novembre par des présumés rebelles ougandais.



Le mouvement anti-ONU ne cesse de prendre de l’ampleur dans le Nord-Kivu, province de l’est de la République démocratique du Congo ( RDC), confrontée durant les derniers jours à une recrudescence des attaques armées attribuées aux rebelles ougandais des ADF.

Une délégation de députés de cette province a, en effet, affirmé avoir demandé lundi 2 décembre à Kinshasa au secrétaire général adjoint de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, le remplacement des troupes de la MONUSCO ( Mission onusienne en RDC) par une autre spéciale capable de faire face à la guerre asymétrique des ADF à Beni, rapporte la radio de l’ONU en RDC, Radio Okapi.

Face à une guerre asymétrique "qui ne cadre pas avec les principes qui fixent le mandat de la MONUSCO" , il importe de remplacer les forces de la MONUSCO dans le grand Nord par une autre spéciale du type Artemis pour venir à bout des tueries à Beni.

C’est le message que la délégation a apporté à Jean-Pierre Lacroix, en séjour en RDC, précise le média onusien, ajoutant que ces députés affirment soutenir la position de leurs électeurs, qui estiment que la MONUSCO ne dispose plus de stratégies efficaces dans le combat que subissent les habitants de cette partie du pays.

De nouvelles manifestations ont en outre été organisées lundi à Beni, ville du Nord-Kivu, particulièrement touchée par les exactions.

Les Congolais au Nord-Kivu et à Kinshasa dénoncent l’"inertie" des casques bleus au Kivu, chargés pourtant de protéger la population civile, rapporte le quotidien belge "La Libre" dans son édition Afrique.

Les protestations – marches, routes bloquées, sit in, etc… – ne cessent pas dans les deux Kivupour dénoncer le " manque de protection accordée à la population civile contre des gens qui ont tué, souvent à l’arme blanche, une centaine de personnes depuis le début du mois de novembre", rappelle la même source.

Exactions menées en représailles contre l’opération lancée au début du mois par l’armée congolaise contre les présumés ADF, groupe armé ougandais sévissant dans l'est de la RDC depuis plusieurs années.

A Kinshasa, l’Association culturelle Nande (ethnie majoritaire au nord du Nord-Kivu), a écrit une lettre au secrétaire général de l’ONU, vendredi dernier 29 novembre, pour protester contre "l’inertie" des casques bleus, rapporte encore le média belge.

L'Association rappelle dans cette lettre que la résolution de l’ONU 2098 du 28 mars 2013 autorise la MONUSCO à intervenir de son propre chef lorsque la sécurité de la population civile est menacée.

Accusant la MONUSCO Les signataires adhèrent, en outre " totalement à la demande de la population du Nord-Kivu" de voir les casques bleus quitter la province.

Lundi, le chef des opérations de paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, en visite en RDC, a déclaré depuis Beni que les attaques contre les installations de l’ONU dans cette ville, la semaine dernière, ont été "préméditées, organisées et financées".

Toujours selon le média belge, des pick ups de l’armée congolaise auraient été vus amenant des manifestants près du bureau de la Monusco qui a été incendié un peu plus tard jeudi dernier.





 

 

Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: ONU, ONU RDC, Monusco, rebelles ougandais (ADF), Nord Kivu, rebelles ADF, Beni, ADF

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]