RDC : Une trentaine de morts dans des inondations

Risque de « graves épidémies », selon la société civile.

 

Les inondations causées par des pluies diluviennes et les débordements des rivières ont fait une trentaine de morts du 5 au 20 novembre dans deux provinces de l’ouest de la République démocratique du Congo (RDC), ont annoncé les autorités et l’Eglise catholique.

Dans la province de l’Equateur, vingt- sept (27) personnes ont perdu la vie à Mbandaka (chef-lieu de la région) et dans les territoires de Bikoro et Ingende après le débordement des affluents du fleuve Congo, à la suite des pluies, a déclaré Jean–Julie Mwamolanda, gouverneur intérimaire de la province de l’Equateur située au cœur de la vaste forêt équatoriale.

Au total, 380 maisons ont été emportées par les eaux de pluie et des milliers d’hectares de champs détruits, a-t-il ajouté. Il a appelé Kinshasa d’assister les victimes car « la province ne dispose d'aucun moyen financier pour faire face à ce drame ».

Dans la province voisine du Nord–Ubangi, douze personnes sont mortes suite à la sortie de la rivière Ubangi de son lit, a indiqué Philibert Tembo, évêque du diocèse de Budjala dont relève le Nord-Ubangi.

Les inondations dans cette province ont affecté 146.023 autochtones, 35.966 réfugiés, soit 181.989 personnes ou 30.331 ménages, selon le rapport partiel de l’ONG catholique Caritas qui recense les dégâts.

Quelque 230 villages et quartiers ont été touchés d’après le même document.

« Les eaux ont commencé à se retirer », a déclaré Joseph Ngopu, président de la société civile du Nord–Ubangi, affirmant qu’il y a risque de « graves épidémies » car des cimetières et des fosses septiques ont été submergées par les eaux ».

Le Sud-Ubangi et la Mongala sont également touchés par les inondations, mais les bilans n’ont pas encore été dévoilés par les autorités et les ONG.

Au cours d’un conseil des ministres, tenu vendredi dans la capitale, le président congolais Félix Tshisekedi a annoncé son intention de se rendre dans ces zones inondées pour assister les sinistrés.

L’ONU a également indiqué que la mission onusienne (Monusco) était prête à participer à l’action humanitaire avec sa flotte aérienne.

 

 

Pascal Mulegwa, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: République Démocratique du Congo - RDC, inondation congo, inondation rdc, inondation afrique, Ubangi, Nord-Ubangi, Félix Tshisekedi, Inondations

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]