Burkina Faso: couvre-feu décrété dans la région du Sahel

le couvre-feu s'étale sur 45 jours à compter du 21 octobre courant.




Un couvre-feu de 45 jours a été décrété dans la toute la région du Sahel, au nord-est du Burkina, une région en proie à des attaques terroristes, a annoncé le gouvernement dans un communiqué.


Selon le communiqué rendu public, lundi soir, le couvre-feu interdit la circulation entre 20h (GMT) à 6h du matin. “Il est instauré sur toute l’étendue de la région du Sahel un couvre-feu pour une durée de quarante-cinq (45) jours, allant du 21 octobre 2019 au 04 décembre 2019, renouvelable”, précise le communiqué signé du gouverneur de la région du Sahel, le colonel-Major Salfo Kaboré.

Les provinces concernées sont le Séno, le Yagha, l’Oudalan, et Soum.

Un autre arrêté du gouverneur interdit formellement « la circulation des véhicules de types tricycles et à deux roues à grosses cylindrées, c’est-à-dire de 125 cm3 et plus, dans les provinces du Soum, de l’Oudalan et du Seno » a des heures bien précises, allant de 18h ou 19h jusqu'à 5h ou 6h du matin selon les provinces.

L’instauration de ce couvre-feu a été décidée quelques jours après la violente attaque terroriste contre une mosquée, vendredi 11 octobre, par des hommes armés. Une attaque non encore revendiquée qui a tué 16 fidèles musulmans et blessé 4 autres, à l’heure de la prière du soir (îcha).

Le Burkina Faso est particulièrement ciblée par des attaques récurrentes depuis 2015, notamment dans les régions du nord et de l'est.

Dans la même région du Sahel, 24 soldats avaient été tués le 19 août 2019 lors d'une attaque menée par des groupes armés terroristes à Koutougou, province du Soum, l'attaque la plus meurtrière qu'ait subie l'armée burkinabè.

En décembre 2016, 12 militaires, et en janvier 2019, 4 militaires ont également été tués à Nassoumbou, dans la même province du Soum.

Pour rappel, face à cette spirale de violence et d’attaques terroristes, un état d’urgence avait été instauré fin décembre 2018 dans plusieurs provinces situées au nord et à l'est du pays. Une mesure qui a été prolongée de 6 mois depuis juillet et qui sera en vigueur jusqu’au 12 janvier 2020.

 

 

Wendyam Valentin Compaoré, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Burkina Faso, Sahel, sahel terrorisme, burkina faso terrorisme, couvre-feu

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]